Pas de “fan zone” à Montpellier pour la coupe du monde de football !

Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux… de plus en plus de villes ont annoncé qu’il n’y aurait pas de “fan zone” de diffusion des matchs de la coupe du monde du football au Qatar.

Car les conditions de travail des ouvrières et ouvriers migrantes et migrants permettant la tenue de cette coupe du monde sont et ont été dramatiques. Selon Amnesty International au moins 6 500 travailleuses et travailleurs sont mortes et morts.

Car les discriminations et la facilitation des violences à l’égard des femmes sont une politique assumée du Qatar.

Car l’environnement répressif à l’égard des résidentes et résidents ou à l’égard des visiteuses et visiteurs LGBTI a été affirmé à plusieurs reprises par le Qatar.

Car cette coupe du monde coche toutes les cases d’un évènement climaticide à un moment où nous subissons une accélération du dérèglement climatique : construction de stades dont la pérennité reste à prouver, climatisation d’enceintes à ciel ouvert, mise en place de navettes aériennes quotidiennes… Tout ceci au moment où un pays voisin du Qatar, l’Arabie Saoudite, vient d’obtenir l’organisation des jeux d’Asie pour les sports… d’hiver.

Nous demandons, à titre symbolique, que Montpellier n’organise pas de “fan zone” pendant la coupe du monde de football.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page