Toujours mobilisé.es pour défendre l’IVG !

Ce mercredi 28 septembre à 18h, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant l’Opéra comédie à Montpellier, à l’appel collectif interorga féministe de Montpellier qui relayait l’appel national. Des manifestations semblables ont eu lieu dans toute la France (Paris, le Havre, Brest, Nancy, Toulouse, Nîmes….).

Il s’agissait une nouvelle fois

  • – d’affirmer notre solidarité avec les femmes du monde entier, celles des pays où l’avortement est interdit ou remis en cause, et en particulier avec les femmes iraniennes qui se battent en se moment pour briser le carcan qui les étouffe depuis trop longtemps
  • – de dénoncer les attaques des réactionnaires, fascistes et intégristes religieux de tous poils qui sont régulièrement à l’offensive, partout là où ce droit a été conquis de haute lutte (les élections récentes en Italie montrent à quel point il faut être vigilant.es)
  • – de revendiquer pour qu’ici ce droit puisse s’exercer pleinement sur tout le territoire, avec des moyens suffisants :
  • voir l’appel https://resistons.net/actualite/avortement-pour-le-defendre-on-manifeste/

Après une lecture à plusieurs voix de l’appel national, plusieurs organisations ont pris la parole, dont le Planning familial, qui a fait l’objet d’attaques virulentes suite à une campagne d’affichage montrant un couple trans.

Puis le rassemblement s’est transformé en manif, comme toujours très animée, avec beaucoup de jeunes aux identités de genre très variées., l’ensemble criant – entre-autres- “Première, 2e 3e aspiration, nous sommes toutes des salopes avortées”, “Mon corps, mon choix, ta gueule” ou le classique “A bas le patriarcat”. Le cortège s’est arrêté à la Préfecture, où ont eu lieu d’autres prises de parole, pour finir en chansons.

La vitalité et le rajeunissement des luttes féministes depuis plusieurs années est une très bonne nouvelle : Partout, ceux qui veulent attenter aux droits des femmes à disposer de leur corps nous trouveront, nombreuses et nombreux sur leur chemin. Partout, ceux qui font semblant de défendre ce droit et laissent les hôpitaux et les centres d’IVG en déshérence auront affaire à nous!

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page