Viticulture en Languedoc-Roussillon : “Comment trouver une entente avec des gens qui ne cherchent qu’à nous écraser ?” !

Si les prix payés aux producteurs augmentent, il faut retenir que “ce sont les prix de dix ans en arrière” […] à une époque où les coûts de production étaient bien inférieurs. De plus cette remontée des prix ne s’explique pas par la générosité des négociants, mais par une récolte historiquement faible. […] Et si la récolte est faible c’est que l’arrachage est passé par là…(à partir de L’Hérault du Jour, décembre 2010)


Pour augmenter la lisibilité des articles ci-dessous, cliquer sur l’onglet Affichage de votre ordinateur, puis sur Zoom, puis encore, autant de fois que nécessaire, sur Agrandir. Une fois la lecture finie revenir sur Normal.


Un point de vue centré sur la logique du marché : Hérault Viticulture : les clés pour les débouchés à l’export (Midi Libre)

A lire aussi sur notre blog :

Languedoc-Roussillon Dégringolade du revenu des viticulteurs (Midi Libre) / Foncier Des hauts et des bas pour le prix des vignes (Midi Libre)

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page