Montpellier Sanofi Aventis : grève et mobilisation ce 5 janvier


Compte rendu de notre correspondant

Trois rendez-vous avaient été fixés ce 5 janvier (Paris, Bordeaux et Montpellier) pour protester contre la
casse sociale.

Chaude ambiance malgré la pluie et le froid ce midi sur le site Sanofi Montpellier. Une
banderole à l’entrée donne le ton : « Tous unis pour maintenir l’emploi » « Non aux
suppressions de postes !
»


Ils arrivent de plus en plus nombreux du Grand Sud, à l’appel de l’intersyndicale
(CFDT/CGT/FO/CFTC/CFE-CGC/SOLIDAIRES/UNSA/USAPIE/PHARMACADRES)
On peut voir des drapeaux des Alpes de Haute Provence, Marseille, Grenoble… 916
postes risquent d’être supprimés, un emploi sur trois.
Depuis 2005, 2700 suppressions,
soit 60% des effectifs !
Pourtant, le groupe monde Sanofi Aventis n’est pas à plaindre :
en tête du CAC 40 avec 8,5 milliards € de bénéfices en 2009 ! Et une croissance du CA
de 13%…

Toujours la même rengaine : faire des économies encore et toujours de 2 milliards
d’ici 2012, tous secteurs confondus (Distribution, Chimie, Recherche, Vaccins…) On
est en train de tuer Sanofi ? Non, dit la représentante de F.O, on est en train de tuer
la visite médicale. Sanofi rachète ailleurs (on a des usines au Mexique, à Prague…), on
tue le métier en France. Aucune justification économique pour supprimer ces emplois !
Les visiteurs médicaux assurent la formation continue des médecins. Sans eux, plus
de formation de médecins ! 30% de plus aux actionnaires sur 4 ans et nos effectifs ont
diminué de moitié. Pas tolérable On ira jusqu’au bout !

Le secteur des visiteurs médicaux est fortement mobilisé car 1 sur 2 risque de
disparaître. Insupportable, nous dit Yves Zimmermann, Délégué CGT au niveau national.
Nous sommes une entreprise plus que florissante. On a un patron qui est le 2° salaire de
France, juste après le PDG de Renault (8,3 millions €) = 2 ans d’un Smicard par jour !!!
L’actualité nous percute un peu avec ce qui se passe avec le « Médiator »…. Il est temps
de montrer que l’industrie pharmaceutique et la médecine ce doit être quelque chose
d’éthique ! Et que, dés que les affaires, le fric, les actionnaires se mettent là dedans, on
arrive à ces dérives… C’est INSUPPORTABLE !… La Recherche n’existe pratiquement
plus… Ils veulent la rentabilité à fond la caisse ! Pour nous, c’est un grave problème de
santé publique…. La dernière fois on était 80% de grévistes, je pense qu’aujourd’hui, on
sera plus ! Çà fait chaud au cœur ! Et bien dire aux gens que L’ESSENTIEL C’EST LA
SANTE MAIS PAS CELLE DES ACTIONNAIRES !

Ils font d’énormes bénéfices et touchent en plus des subventions publiques, voilà
pourquoi le NPA réaffirme qu’il faut interdire les suppressions d’emplois, que l’argent
public versé par la collectivité locale doit être remboursé et que la nationalisation des
multinationales pharmaceutiques comme Sanofi Aventis est nécessaire pour créer un
grand service public de la santé.

William Salhen le 05/01/11

Montpellier Les salariés de Sanofi-Aventis se mobilisent contre le nouveau plan social. Vidéo de la manif. (Midi Libre)

Montpellier Retour sur la mobilisation des Sanofi du 5 janvier

Photos de la manif montpelliéraine ce mercredi 5 janvier (par notre correspondant)

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page