Education Nationale en danger… Le gouvernement attaque le cœur des missions de l’enseignement public !

L’Hérault du Jour du 11 janvier

Appel à manifester de la FSU (SNES, SNEP, SUIPP, SNUEP), CGT éduc’action, UNSA, FCPE

SAMEDI 22 JANVIER

Rdv à 10H30 Place de Thessalie à MONTPELLIER

Maison de l’Agglo – rue Léon Blum

21 janvier : Le recteur relativise les contraintes (L’Hérault du Jour)

19 janvier : Mobilisation Le malaise dure dans le monde éducatif (Midi Libre)

En Languedoc-Roussillon plus de 1000 postes de personnels, y compris administratifs, ont été supprimés en 6 ans alors que, dans le même temps, la population scolaire progressait d’environ 9500 élèves, tous niveaux confondus…


L’entrée dans le métier, sans formation spécifique, des nouveaux professeurs vire au cauchemar…Des étudiants en Master, encore moins formés que ces nouveaux profs qu’ils remplacent quand ils partent en stage, servent donc de bouche-trou dans les établissements scolaires sans assurance de valider leur Master…En primaire la FCPE appelle à bloquer les évaluations de CM 2 car elles portent sur des choses non encore enseignées aux enfants et leur mode de notation binaire (1 ou 0 à chaque réponse) pénalise les élèves…Bref la Sarkozie est un désastre éducatif à combattre d’urgence. A lire ci-dessous le dossier d’articles de L’Hérault du Jour et quelques autres documents sur le sujet.

21 janvier : Le recteur relativise les contraintes (L’Hérault du Jour). A lire à la suite du communiqué intersyndical..

L’Éducation en lutte (NPA)

19 janvier : Mobilisation Le malaise dure dans le monde éducatif (Midi Libre)

Tract d’appel intersyndical à la manifestation du samedi 22 janvier

SAMEDI 22 JANVIER
Une 1ère étape de mobilisation
POUR L’EDUCATION !

INDIGNONS-NOUS FACE AUX PIRES RENTREES ANNONCEES

Alors que l’Académie a reçu 9650 élèves de plus en 6 ans, elle a perdu dans le
même temps 1089 emplois pour l’éducation.

C’est la déclinaison terrible de la vague des suppressions de postes qui se poursuit dans le cadre du
budget 2011 avec 16 000 nouvelles suppressions de postes. c’est une perte de 39 emplois en lycée
et de 21 emplois en LP pour 576 élèves de plus dans l’académie !

On s’en prend au cœur des missions de l’enseignement public !

Une saignée de trop dans le Premier et le second degré sur l’Hérault :

Fin de la scolarisation des moins de 3 ans. (5% aujourd’hui
contre 24% en 2006)

709 élèves de plus dans le 1er degré et destruction de 28
emplois !

650 élèves de plus en collège et destruction de 23 emplois !

Fin de la formation professionnelle des enseignants : à plein temps dans leurs classes (1 /3
l’année dernière), certains jeunes stagiaires se voient dans l’obligation de faire du remplacement en
lieu et place de leur semaine de formation pourtant réglementaire !

Réforme du collège. « le livret de compétences » on est loin des connaissances, il est en passe de
remplacer le Brevet des collèges.

Réforme du lycée. Le nouveau lycée, en 2nd avec l’usine à gaz de l’« enseignement d’exploration »
qui fait le tri des élèves, réduit les horaires d’enseignement et vise à supprimer la voie
technologique, pourtant facteur de réussite.

Suppressions d’emplois administratifs, réduction des crédits affectés aux aides de vie scolaire,
diminution des moyens accordés aux associations et mouvements pédagogiques…

Assez !

L’école à plusieurs vitesses qui nous est proposée aggrave les inégalités en proposant
des pôles d’excellence pour quelques élus, et tant pis pour l’immense majorité à qui on
refuse les moyens pour réussir . C’est bien l’école laïque dans ses fondements qui est
attaquée !

MANIFESTATION SAMEDI 22 JANVIER

Rdv à 10H30 Place de Thessalie à MONTPELLIER

Maison de l’Agglo – rue Léon Blum

FSU (SNES, SNEP, SUIPP, SNUEP), CGT éduc’action, UNSA, FCPE

Divers articles de L’Hérault du jour du mois de janvier


Pour augmenter la lisibilité des articles ci-dessous, cliquer sur l’onglet Affichage de votre ordinateur, puis sur Zoom, puis encore, autant de fois que nécessaire, sur Agrandir. Une fois la lecture finie revenir sur Normal.














18 janvier :

Nouvelle évaluation des élèves de CM2 sur fond de polémique (Libé)

La contestation des évaluations de CM2 prend de l’ampleur et s’organise (Le Monde)

Des évaluations CM2 surtout utiles à la contestation (Mediapart)


Les évaluations nationales ne passeront pas par nous ! (NPA)

A lire aussi :

17 janvier : A Epinay-sur-Seine, des parents exaspérés par le non-remplacement des enseignants veulent saisir la Halde (Le Monde)

Extrait : “Un rapport secret établi en octobre 2008 par le cabinet d’audit Roland Berger du temps où Xavier Darcos était ministre de l’éducation nationale, intitulé “Etude sur le dispositif de remplacement et de suppléance des enseignants du premier degré”, explique les dessous du remplacement. Un inspecteur y confie comment “en période de pic, on a une gestion politique du dossier. On gère en priorité les écoles où les élus et les parents d’élève sont remuants. Une fois la crise passée, on démonte le cirque et on replante le chapiteau ailleurs”, alors qu’un autre ajoute “notre priorité, c’est plutôt l’élémentaire par rapport à la maternelle”.”

16 janvier : Profs-formateurs: qui veut un mi-temps à 573 euros par mois ? (Libé)

Des stages moins payés pour les futurs profs, plus d’élèves dans les classes (Libé)

Education: le malaise des profs stagiaires reconnu dans un rapport du ministère (Libé)

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page