La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°5)


ANTICAPITALISME : MAINTENANT ÇA Y EST, LE NPA A UN LOCAL SUR BÉZIERS !

CAPITALISME : LOGEMENT, HARCELÉ DEPUIS DES MOIS SUR LA QUESTION SOCIALE, R.COUDERC TENTE D’ ALLUMER UN CONTRE-FEU !

CAPITALISME : ENSEIGNEMENT, L’ ARNAQUE DE LA RÉFORME DES COLLÈGES ET DES LYCÉES

ANTICAPITALISME : BÉZIERS, DERNIER CONSEIL MUNICIPAL, ENCORE ET TOUJOURS LA PAUVRETÉ ET LES IMPÔTS

ANTICAPITALISME : SANTÉ, LE MINISTRE X. BERTRAND N’ ÉTAIT PAS LE BIENVENU A L’ HÔPITAL DE MONTIMARAN


…………………………

ANTICAPITALISME : MAINTENANT ÇA Y EST, LE NPA A UN LOCAL SUR BÉZIERS !

En début de semaine le NPA est devenu propriétaire d’un local sur Béziers. Situé en centre ville, près de la place Garibaldi, Rampe du 96ème, ce local sera tout à la fois une salle de réunion, un lieu convivial et un lieu technique. Nous le voulons ouvert aux anticapitalistes, aux antilibéraux, aux mouvements et associations qui luttent comme nous contre le capitalisme mondial. Nos projets politiques sont bien sur liés à des activités militantes, mais aussi à des débats dans le cadre de Café Motivées, à des conférences avec des intervenants extérieurs, à des projections de films, à des repas conviviaux et des activités festives.

Dans les semaines qui viennent, nous allons effectuer les quelques travaux d’aménagement qui sont à réaliser. Nous sommes preneurs de chaises ( pliables de préférence ), d’étagères, de meubles de rangement, de plateaux pour faire des tables, d’une vieille gazinière, d’un frigo … qui traîneraient chez vous et seraient inutilisés pour, bien sûr, meubler et équiper notre local à moindre frais. L’inauguration officielle est prévue le vendredi 18 mars vous y êtes tous et toutes invités(ées).

CAPITALISME : LOGEMENT, HARCELÉ DEPUIS DES MOIS SUR LA QUESTION SOCIALE, R.COUDERC TENTE D’ ALLUMER UN CONTRE-FEU !

Depuis plusieurs mois, le sénateur-maire-président de l’agglomération est harcelé sur la question sociale. Sur ses choix nationaux en tant qu’élu UMP, sur ses choix régionaux en tant que candidat malheureux, sur ses choix municipaux en tant que seul maître à bord. Partout, à ces 3 niveaux, R.COUDERC a montré qu’il appliquait avec zèle la politique de dérégulation sociale de l’ UMP. Face à la l’accumulation des chiffres de l’Insee, de Pôle Emploi, de la revue Capital, des Restaurants du Coeur, il lui fallait tenter de modifier son image de courroie de transmission du Medef et du capital.

C’est donc sur la question des logements vacants que va tenter de porter l’opération de communication municipale. Nous passerons rapidement sur les 800 logements vacants du parc HLM dont il devrait être facile de retrouver le propriétaire, pour nous concentrer sur : << la chasse aux marchands de sommeil sur la ville >>, qui concernerait 8000 logements vacants sur la ville. Face à un tel chiffre ( un de plus ! ) il y a 2 hypothèses :

* soit il y a plusieurs milliers de marchands de sommeil sur la ville,

* soit il y a plusieurs milliers de propriétaires qui ne peuvent pas payer leurs taxes.

Dans les deux cas la situation est alarmante !

Pour le NPA sous le camouflage du chasseur que vient d’endosser le maire, il y a le percepteur d’impôts qui sommeille. Celui qui veut encaisser la taxe d’habitation sur les logements vacants ( THLV ) qui ne serait toujours pas perçue pour 7800 logements !

Hormis ce nouvel impôt, tout le reste n’est que communication, enrobage, discours, écran de fumée et contre-feu .

CAPITALISME : ENSEIGNEMENT, L’ ARNAQUE DE LA RÉFORME DES COLLÈGES ET DES LYCÉES

Partout, dans tous les collèges et lyçées, personnels et parents d’élèves commencent à se mobiliser contre la dotation globale horaire ( DGH ) imposée par l’Inspection Académique. Partout, dans tous les secteurs, la logique capitaliste est la même. Dans le secteur de la santé ce sont les Agences Régionales Santé ( ARS ) qui organisent la pénurie et l’austérité. Dans l’Education Nationale les personnels et parents d’élèves du collège d’Olonzac viennent de découvrir que l’Inspection Académique avait prévu un effectif de 180 élèves pour la prochaine rentrée, alors que les syndicats parlent de 210 élèves au moins. Derrière cette bataille de chiffres se profile la suppression d’heures et de postes. Le prochain Conseil d’Administration est boycotté et une audience est programmée à l’Inspection Académique. Sur Henri 4 à Béziers la DGH prévoit 80 heures en moins, soit l’équivalent de 4 postes, une riposte est envisagée.

Pour le NPA la question de la Dotation Globale Horaire va se poser dans tous les lycées et collèges. Partout il faut organiser la riposte, sinon la rentrée scolaire 2011 / 2012 sera celle de tous les problèmes pour personnels, parents et élèves.

ANTICAPITALISME : BÉZIERS, DERNIER CONSEIL MUNICIPAL, ENCORE ET TOUJOURS LA PAUVRETÉ ET LES IMPÔTS

La question de la pauvreté et des impôts s’est, une nouvelle, fois invitée au conseil municipal, dans cette assemblée où l’UMP règne sans partage et se décerne des brevets d’autosatisfaction. Au moment où le mot de pauvre et de paupérisme est tabou. Au moment ou le maire ne voit plus que la beauté du Polygone. Au moment où on ne voit plus que des immeubles désaffectés et la voirie éventrée. A chaque séance, l’élu de la liste PCF, NPA, CITOYENS se fait le porte-parole des laissés pour compte et autres oubliés. Lundi dernier c’est la question du centre ville et de l’agglomération qui a été posée :

* du centre ville et des 1,2 millions d’euros qui vont être alloués pour refaire les vitrines alors que de plus en plus de monde n’a plus d’argent pour franchir le pas de la porte;

* de l’agglomération, de ses taxes et de ses emprunts (20 millions d’euros pour 2011) qui, comme Béziers, voit son ratio de solvabilité approcher de la zone rouge.

Pour le NPA ce travail de liste est primordial, il permet de décliner l’anticapitalisme au niveau local. C’est aussi un outil pour battre le droite locale, gagner politiquement contre le social-libéralisme, arracher les votes populaires à l’extrême droite.

ANTICAPITALISME : SANTÉ, LE MINISTRE X. BERTRAND N’ ÉTAIT PAS LE BIENVENU A L’ HÔPITAL DE MONTIMARAN

Samedi dernier des militants syndicaux ( CGT et SUD ) et des militants politiques et associatifs ( NPA, PCF, PG, PS, ATTAC … ) ont participé au rassemblement convoqué par les syndicats dans l’enceinte de l’hôpital Montimaran, lors de la venue du ministre de la santé X. Bertrand.

La demande du syndicat CGT d’être reçu par le ministre a été soutenue par la cinquantaine de militants présents. X.BERTRAND avait d’ailleurs prévenu qu’il recevrait une délégation syndicale.

De leur côté les partis et mouvements, NPA, PG, FASE, ATTAC, avaient rédigé un communiqué commun publié le jour même dans la presse locale. Ce communiqué indiquait qu’au vu des attaques engagées par son parti dans la santé et la protection sociale X. Bertrand n’était pas le bienvenu.

Pour le NPA il n’y a aucune illusion à avoir sur une éventuelle prise de conscience du ministre. Il fait partie d’un gouvernement programmé pour mener une guerre sociale contre les salariés. Il n’y a, de plus, aucune illusion à avoir sur un PS qui avait deux fers au feu samedi. L’un avec X. Bertrand ( Callaman ), l’autre avec les manifestants ( Fulleda et Du Plaa ).

………………………………..

La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°4)

………………………

Pour contacter le NPA biterrois: nathalie.vial@neuf.fr

Pour notre hebdo départemental, Motivées, nous avons deux points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze, derrière la Poste et le tabac/presse « La fraîcheur » face au Trésor Public de l’Iranget.

Pour notre hebdo national, Tout est à nous (TEAN), après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave coopérative de Béziers, a reçu ses premiers numéros (7 exemplaires)

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants à se fournir sur ces lieux.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page