UMP flirtant avec l’extrême droite, F Haine, racisme…Communiqué des candidats du NPA 34 aux élections cantonales


8 mars : Appeler racistes les racistes (Daniel Schneidermann dans Libération)

Une députée UMP propose de “remettre les immigrés dans des bateaux” (Le Monde)

La lepénisation des esprits par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot (Les mots sont importants)

COMMUNIQUE DU NPA 34

Disons non à l’instrumentalisation des religions par l’UMP ! Disons non à la racialisation du débat politique ! Combattons la montée du FN que l’UMP favorise !

Grâce à l’UMP et au gouvernement de Nicolas Sarkozy la pression de l’extrême droite se fait de plus en plus en plus forte dans le pays et la région.

Le Front National tente de profiter de la détresse économique et sociale en semant la division parmi la population.


Le Front National ne doit tromper personne lorsqu’il met une couche de bleu Marine sur son vert de gris et un vernis social sur son programme qui est foncièrement ultra-libéral. Les organisations racistes, fascistes ou néofascistes sont et restent les pires ennemis des travailleurs et des peuples.

C’est ce moment critique qu’a choisi l’UMP pour capter les voix FN en réunissant une « Convention sur la laïcité et la place des religions » le 5 avril prochain.

Cette convention vise à diaboliser l’islam en France et à attiser les peurs à l’encontre des populations immigrés dans leur ensemble. Elle cherche par là à détourner l’attention des victimes de la crise capitaliste des vrais responsables que sont précisément l’UMP et le gouvernement qu’elle soutient !

Cette opération politicienne vise aussi à discréditer les révolutions arabes, symboles d’unité par delà les différences religieuses et ethniques : par leurs revendications des droits démocratiques et sociaux ces révolutions font en effet voler en éclats les mythes du choc des civilisations sur la supposée incompatibilité des « arabes » et de la démocratie !

Le FN voudrait faire des élections cantonales des 20 et 27 mars une « première marche vers le pouvoir ».

Face aux droites extrêmes, il y a plus que jamais besoin d’une gauche fidèle au mouvement social. Une gauche exemplaire en matière sociale et éthique, capable de se rassembler, comme avait su le faire A Gauche Maintenant ! l’an passé aux Régionales, pour faire triompher l’espoir et les solidarités. Le NPA 34 reste fidèle à cette exigence d’unité pour battre la droite et l’extrême droite.

Une société qui se dit laïque ne doit pas discriminer ses habitants et les enfermer dans des catégories signant des appartenances religieuses présupposées.

Nous saluons les organisations syndicales qui récemment ont rappelé avec force que leurs valeurs étaient incompatibles avec celles du FN.

Nous condamnons les tentatives de récupération par la droite des thèses d’extrême droite.

Nous appelons tous les citoyens à lutter contre les idées racistes durant la campagne électorale et à battre les candidats du FN et de l’extrême droite, y compris ceux ralliés à l’UMP, et tous les candidats qui propagent des idées racistes, sexistes et homophobes.

Pour le NPA 34 ses candidats aux élections cantonales

Thomas Balenghien (Montpellier 3)

Sophie Bietrix (Montpellier 5)

Francis Viguié (Montpellier 7)

Boris Chenaud (Ganges)


L’Hérault du Jour du 18 fevrier

Le NPA 34 et les cantonales

Le NPA a présenté ses candidats aux cantonales

Lecture

8 mars : Appeler racistes les racistes (Daniel Schneidermann dans Libération)

Une députée UMP propose de “remettre les immigrés dans des bateaux” (Le Monde)

La lepénisation des esprits par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot (Les mots sont importants)

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page