Clémentine Autain dans l’Hérault ou l’art de brouiller les cartes de l’unité ! (Mediapart)

Notre camarade Antoine a mis en ligne sur le site de Mediapart ce texte qui revient, en cette période de cantonales, sur la situation dans l’Hérault à la gauche du PS. A verser au débat sur la nécessité de l’unité.

Extrait : Aux militants et aux électeurs du Front de Gauche de s’interroger sur ces procédés tortueux, sur les raisons déraisonnables qui ont rendu impossible une unité qui avait, il y a un an, rempli d’espoir des milliers de personnes. Qu’ils soient assurés, en tout cas, que, loin des fausses évidences distillées à son encontre, le NPA reste disponible pour retrouver un chemin de l’unité qu’il a, pour sa part, toujours maintenu ouvert. Ses candidats aux cantonales portent, malgré l’adversité du moment, ce message que l’unité dans la clarté politique reste l’arme décisive qui permettra d’enclencher la dynamique mettant fin à l’infâme pouvoir du capital. Surtout à ce stade d’offensive antipopulaire et de compromission de la droite avec les thèmes du Front National.


David Hermet, pour le NPA, au grand meeting d’AGM! à Grabels en mars 2010.

Texte intégral paru dans Mediapart

A lire également

Cantonales Le NPA 34 en campagne !

Le NPA a présenté ses candidats aux cantonales

UMP flirtant avec l’extrême droite, F Haine, racisme…Communiqué des candidats du NPA 34 aux élections cantonales

Communiqué : Les candidats du NPA 34 aux cantonales soutiennent l’appel « Marre d’être fliqués »


Au temps d’AGM ! où le Front de Gauche voulait l’unité. De gauche à droite : François Liberti (PCF), René Revol (PG) et David Hermet (NPA).

Les photos sont tirées du texte publié sur Mediapart.

Nos camarades de la Fédération-Collectif Unitaire Montpellier Cévennes, Celleneuve, Petit-Bard ont mis ce texte d’Antoine en ligne sur leur site : ici

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page