Communiqué. Révolutions Arabes : Solidarité avec les peuples en lutte

21 mars :La France ouvre l’offensive en Libye… sous commandement Américain (Café-croissant)

Communiqué du NPA. Soutien au peuple libyen contre la dictature

Suite de la revue de presse ci-dessous

Réunion-débat le mercredi 23 mars à 21h à la Salle Pelloutier (Montpellier)

Avec la participation de :

Omar El Shafei, militant Egyptien

membre du collectif national de solidarité avec la Révolution Egyptienne

Mohamed AMAMI, ex-militant du syndicat tunisien UGTT et réfugié politique depuis 2008

Salwa Hanif, membre de l’Association des Travailleurs
Maghrébins de France 34 et de l’Association France Palestine Solidarité

Mohamed Oubenal, membre de l’Association des travailleurs
Maghrébins de France et des Amis de l’Association Marocaine des Droits Humains

Lire le communiqué de presse ci-dessous


Hier amis, aujourd’hui ennemis…Hier la France livrait des Mirages à la Libye, aujourd’hui les bombardera-t-elle via d’autres Mirages ?

Et le peuple libyen dans toutes ces palinodies ?


21 mars :La France ouvre l’offensive en Libye… sous commandement Américain (Café-croissant)

Communiqué du NPA. Soutien au peuple libyen contre la dictature

Guerre de Libye : bavures médiatiques avant les premiers bombardements par Julien Salingue (Acrimed)

Communiqué de presse

Alors qu’un bras de fer sanglant est engagé entre les insurgés libyens et l’armée de Kadhafi, l’onde de choc des révolutions tunisienne et égyptienne continue de s’étendre à l’ensemble du monde arabe. Partout les peuples se soulèvent, pour chasser les vieux dictateurs qui, en Tunisie et en Egypte, semblaient indétrônables, et exigent liberté et justice sociale.

Ces formidables mouvements résonnent dans le monde entier et redonnent espoir dans la capacité des peuples à prendre leur destin en main. Ils posent aussi un certain nombre de questions.

Quelles sont les caractéristiques des ces soulèvements, quelles sont les prémices avant-coureurs ? Quels en sont les acteurs et les actrices, leurs revendications et leurs modes d’organisation ?

Après la chute de Ben Ali et Moubarak, les travailleurs et la jeunesse tunisiens et égyptiens ont pu se convaincre que si les dictateurs étaient bel et bien partis, les appareils des régimes honnis restaient en place. Comment les mouvements populaires font face à ces nouveaux défis ? Quelles sont les perspectives pour ces révolutions, que les castes liées aux dictatures voudraient récupérer et stopper afin de maintenir les privilèges ?

Au-delà de chacun de ces pays, comment mesurer l’ampleur du bouleversement historique qui se joue à l’échelle du Maghreb et du Moyen-Orient ? Et quelles en seront les conséquences sur le conflit israélo-palestinien ?

Ces révolutions ont aussi mis sur le devant de la scène les relations qu’entretenaient les Etats impérialistes avec les dictatures. Jusqu’à la caricature en France, quand la ministre des affaires étrangères propose le savoir-faire français au Régime bénaliste en matière de maintien de l’ordre, alors qu’au même moment les milices du pouvoir transperçaient de balles les corps de jeunes Tunisiens.

Ces relations dissimulent mal, derrière des justifications gênées et hypocrites sur la pseudo nécessité de soutenir des régimes qui seraient des « remparts face à l’islamisme », la réalité des connivences avec des dictateurs amis, au nom d’intérêts économiques et politiques, en contradiction avec les exigences de justice et de liberté des peuples. Et aujourd’hui, comment ces grandes puissances capitalistes se repositionnent-elles dans ce grand chambardement ?

Autant de questions autour desquelles les organisations signataires invitent la population à débattre, afin de mieux comprendre ce qui se joue là-bas, et à organiser la solidarité ici avec les peuples en lutte.

Premiers signataires :

ATMF 34, Les Amis de l’AMDH 34, AFPS 34, CCIPPP 34, CIMADE 34, NPA 34, PG 34, FASE 34

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page