Nîmes : Appel de la liste : « Nîmes, Luttes, Solidarité »

Cette liste est composée de militants syndicaux, associatifs, altermondialistes, écologistes, d’anonymes révoltés, et est soutenue par la LCR. Elle est ouverte à tous les mouvements ainsi qu’à ceux et celles qui se reconnaissent dans sa démarche. Ce sera la liste des luttes, des résistances et des alternatives à la dictature du profit et à l’écrasement des aspirations individuelles et collective. Appel ci-dessous

Les élections municipales de mars 2008 seront l’occasion de dire dans les urnes le refus de la politique menée par le gouvernement et ses soutiens locaux, en premier lieu, JP Fournier.

Au niveau national, ce sont les attaques contre les retraites, les franchises médicales, la chasse aux immigrés, l’Education à deux vitessess, le blocage des salaires, la remise en cause des 35H etc…

A Nîmes, ce sont les pratiques autoritaires, la fiscalité écrasante pour financer des projets de prestige, les privatisations de services et d’équipements publics, le mépris des besoins sociaux du plus grand nombre.

Face à cette droite de combat, nous présentons une liste résolument à gauche.
Cette liste:

– Se battra pour la remunicipalisation, sous contrôle de la population, des services privatisés (eau,ordures ménagères,restauration scolaire etc…)

– Donnera la priorité au développement des services publics pour répondre aux besoins sociaux de la majorité de la population: logement social, crêches, quatrième âge etc…

– S’engagera pour chaque équipement municipal à préserver l’environement.

– S’inscrira dans la défense des étrangers détenus dans le Centre de rétention Administrative.

– Défendra la démocratie directe et participative contre la professionalisation politique et contre l’opacité du fonctionnement de l’agglomeration Nimes metropole.

Cette liste sera totalement indépendante d’un PS incapable, hier comme aujourd’hui, de se battre contre la montée du libéralisme et des inégalités et de présenter une véritable alternative à la droite.

Composée de militants syndicaux, associatifs, altermondialistes, écologistes, d’anonymes révoltés, et soutenue par la LCR, et ouverte à tous les mouvements qui ainsi qu’à ceux et celles qui se reconnaissent dans cette démarche.
Ce sera la liste des luttes, des résistances et des alternatives à la dictature du profit et à l’écrasement des aspirations individuelles et collectives.

Le développement partout en France de listes comme la nôtre, leur capacité à faire entendre la voix des sans voix, sera un pas en avant pour l’émergence d’une nouvelle gauche, d’un nouvel espoir.

Nîmes Luttes Solidarités

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page