Municipales Montpellier : Lettre ouverte de la liste vraiment à Gauche aux membres du PCF et autres infos.

1 La liste conduite par Francis Viguié répond aux affirmations de Michel Passet dans Midi libre par une lettre ouverte envoyée au PCF Montpellier et aux médias.


2
Illustration : le PC et la privatisation de l’eau à Montpellier
3
Lutte Ouvrière revenue à la raison
4
Calendrier des initiatives de la liste à consulter régulièrement. (ainsi que l’agenda LCR qui annonce les initiatives)

5
Sondage Bva / Gazette sur les muncipales à Montpellier


__Lettre ouverte aux membres du PCF présent(e)s sur la Liste Mandroux__

Nous avons appris par la presse locale votre appel à notre liste pour rejoindre la liste Mandroux.

Première remarque, vous dites avoir « écrit à Francis Viguié pour une réunion demain », mais comme vous le savez les attaques contre le service public postal font que la Poste marche moins bien qu’avant, malgré les efforts des salariés…et cette lettre n’est pas arrivée ! Mais heureusement le téléphone existe et nous ne doutons pas que vous appellerez celles et ceux d’entre nous dont vous connaissez le numéro de téléphone…

Pour en venir sur le fond, nous tenons à dire que nous avons constitué notre liste unitaire (CUAL, LCR, MTE) avant même que le MODEM rejoigne la liste Mandroux ; c’est-à-dire que nous considérions ensemble que les conditions n’étaient pas réunies pour nous retrouver sur la liste PS.
L’orientation nationale et locale d’un PS depuis longtemps à la municipalité de Montpellier fonde notre position.
Sur le plan national, le refus de jouer un rôle d’opposition à Sarkozy alors que l’accumulation des contre réformes détruit l’ensemble des acquis sociaux (retraites, contrat de travail, franchises médicales, loi d’autonomie des universités, …), l’absence de soutien aux luttes sociales (notamment sur le pouvoir d’achat) est un sérieux problème. Cet accompagnement du libéralisme va même jusqu’à refuser un referendum sur le traité de Lisbonne alors que le peuple avait à une large majorité voté contre son clone « le traité constitutionnel européen ».
Au niveau local, l’attitude autoritaire, la gestion sociale libérale de la ville (privatisation de l’eau, multiplication des sociétés d’économie mixte, subventions sans le moindre contrôle aux entreprises…), les dérapages successifs de Frêche (racisme, mémoire coloniale) toujours au centre de la vie locale, l’acceptation de la mise en concurrence des territoires, le refus d’une véritable démocratie participative permettant aux citoyens de décider et de contrôler les grands projets municipaux…ne peuvent avoir notre assentiment.
L’accord avec le MODEM ne fait que renforcer tous ces aspects et répond à un nouveau projet stratégique d’alliance pour le PS. Nous considérons ce choix d’alliance avec le PS comme très grave. Nous sommes d’ailleurs étonnés que vous puissiez être partie prenante d’une telle liste !

Nous l’avons dit dès le départ et nous restons « résolument contre Sarkozy et son représentant local, le député UMP Domergue, et indépendants du PS ».
L’enjeu est aujourd’hui de s’opposer de façon résolue au gouvernement de droite et pour cela de faire émerger une gauche écologique et sociale, vraiment à gauche.
C’est pourquoi nous ne rejoindrons pas la liste Mandroux.
Veuillez recevoir nos salutations,

Pour la liste Francis VIGUIE 06 74 55 14 94

Dans Midi libre du 02 février : “Six place pour le PC. – Le PC obtient cinq places en position éligible (avant la charnière), dont Michel Passet et Françoise Prunier, qui pourra lui permettre de constituer un groupe. Deux adjoints et deux vice-présidences d’Agglo lui reviennent. « Ils ont des réticences vis-à-vis du MoDem, je comprends leurs divergences. Mais il y aura une solidarité sur le contrat de projet municipal », assure Robert Navarro.”

Illustration
On trouve sur la dernière lettre du PCF 34 le message ci-dessous à propos de l’eau. Il nous indique combien la privatisation de l’eau décidée à Montpellier en 1995 est une mauvaise chose. Nous sommes entièrement d’accord. Mais qui donc cogérait la municipalité de Montpellier en 1995 avec le PS ? Qui la cogère encore aujourd”hui ? Qui se retrouve sur la même liste au premier tour avec le PS et le Modem ?
S’opposer d’un côté mais côgérer de l’autre, voilà une illustration bien précise de ce que signifie ou pas indépendance vis à vis du PS. Avoir des élus est une chose, participer à la mise en place d’une politique que l’on désapprouve, c’est autre chose !

“On savait que l’eau était devenue pour les trois entreprises capitalistes qui se partagent 80% du
marché une activité lucrative mais l’enquête non contestée de la revue Que choisir nous annonce des
chiffres record. L’eau à Montpellier privatisée depuis 1995 et confiée à la CGE devenue Vivendi et
maintenant Veolia permet à cette société de réaliser 40% de bénéfices sur l’eau potable, une marge
énorme. On espère simplement que Veolia n’a pas un compte à la Société générale. Plus
sérieusement il est urgent de demander des comptes à cette entreprise et envisager soit une
renégociation du contrat soit une municipalisation du service de l’eau. L’eau est un bien public et non
une marchandise. Sa gestion doit retrouver une véritable maîtrise publique car chaque citoyen comme
pour l’électricité et le téléphone a besoin de ce service indispensable. Le PCF et ses élus se battentpour dans de nombreuses collectivités pour redonner cette dimension essentielle du service public. A Montpellier aussi ! Le programme des candidats communistes aux élections municipales précise :
« dans le domaine de l’eau et des traitements des déchets le service public doit retrouver sa place”

Lutte Ouvrière revenue à la raison

Midi Libre nous apprend ce samedi 02 février que LO ne sera finalement pas sur la liste PS-PCF-Modem.
“LO fait marche arrière. – Après avoir initialement accepté d’être présent sur la liste, dont une place éligible, Lutte ouvrière n’est finalement pas présent. Une décision prise par les militants qui ont mis en minorité le choix préconisé par Maurice Chaynes, initialement pressenti.”

__La campagne de terrain, rejoignez nous__

Pour une campagne dynamique sur le terrain, toutes les personnes intéressées sont conviées à y participer.

Voici le calendrier à consulter régulièrement (ainsi que l’agenda LCR qui annonce les initiatives) :

– Samedi 2 Février :

  • à 10h La Paillade Marché devant Halle
  • à 10h devant le supermarché ED
  • de 10h à 12h Marché Tastavin Mas drevon
  • la liste sera présente à vélorution 14h30 Comédie

– Dimanche 3 Février :

  • de 10h à 12h Marché Antigone

– Lundi 4 Février :

  • la liste sera présente au rassemblement de 12h30 à la Préfecture pour exiger un referendum sur le Traité de Lisbonne.

__Sondage BVA pour la Gazette de MTP__

entre le 24 et 26 janvier auprès d’un échantillon représentatif de 612 personnes.
La question a été posée ainsi aux personnes sondées.

Premier tour :

Liste Mandroux : 50 %

Liste Domergue : 31%

Liste Viguié : 7%

Liste Jamet FN 7%

Liste Roumegas 5%

Lien vers le site de la liste “Montpellier, écologique, sociale, vraiment à Gauche” :

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page