Retraites, temps de travail. Assez de la machine à remonter le temps !

Mardi 17 juin la CFDT, CGT, FSU et Solidaires avaient appellé à une journée d’action et de grèves « pour la défense des retraites et contre la dérégulation du temps de travail ».

À Montpellier, un parcours “long” de manifestation était prévu par la CGT mais il y a eu moins de monde que n’en espérait la centrale syndicale. La manifestation a finalement réuni entre 2500 et 3000 personnes sur le parcours traditionnel.

Autres photos ci-dessous


Le principal cortège syndical était celui de la CGT. Il y avait aussi un cortège de la CFDT et une présence assez importante de Sud-Solidaires. La FSU traditionellement bien présente avait cette fois ci une présence symbolique. Au niveau politique, peu d’apparition sinon une banderolle des Cuals et surtout le cortège des collectifs pour un nouveau parti anticapitaliste (photos ci-dessous).

À Montpellier comme à l’echelle nationale, la manifestation était de bien moindre ampleur que celle du 22 mai dernier.
Plutôt que d’engager un clair rapport de force, les principales directions syndicales (surtout cfdt et cgt) organisent des journées d’actions éclatées et sans lendemain, elles entrent dans des négociations avec le pouvoir et s’étonnent ensuite de n’être ni entendues ni respectées.
Il était important de manifester aujourd’hui mais face aux attaques très dures de la droite, la seule riposte à la hauteur, c’est un tous ensemble public-privé contre l’ensemble de la politique de régression sociale de ce gouvernement.

Pas de retour au passé ! Réussir le 17 juin pour un mouvement d’ensemble !

Depuis des mois, le mécontentement social face à la politique du gouvernement se fait entendre. Les mobilisations et les grèves se multiplient dans de nombreux secteurs du privé comme du public. Mais les directions des organisations syndicales développent la stratégie de la défaite : éparpillement des journées de grève nationales, absence de perspective unifiante permettant d’avancer vers un mouvement d’ensemble, et pire, signatures d’accords ou de positionnement commun avec ce gouvernement, pourtant à l’offensive !

L’Europe choisit le retour au XIX ème siècle !

Les ministres européens (France comprise) viennent de faire un sacré bond en avant dans l’alignement vers le bas de la législation sociale en remettant en cause la durée légale de travail hebdomadaire de 48 heures. Ils ont ouvert la voie vers les 60 heures hebdo, voire 65 ou 70 heures. Dans la situation actuelle du marché du travail, avec l’importance du chômage, du travail précaire, et des travailleurs pauvres, les patrons imposeront encore plus leur volonté aux salariés avec le chantage au licenciement ou aux refus d’embauche en cas de besoin. Si cet accord européen est ratifié, contrairement à ce que nous rabâche Xavier Bertrand, la semaine de 35 heures deviendra caduque et le monde du travail sera ramené tout droit au XIX ème siècle !

Sarkozy et son gouvernement veulent nous imposer le retour à 1919 !

Sans attendre la directive européenne, Sarko et son gouvernement ont décidé d’être de bons élèves de la régression sociale et d’en finir avec les 35 heures…mais sans toucher à la durée légale du travail. En effet, si leur projet de loi est adopté dans quelques semaines, les patrons pourront transformer individuellement le contrat de travail de tous leurs salariés en un contrat fondé sur un forfait horaire hebdomadaire, mensuel ou annuel. Concrètement cela veut dire que nous travaillerons au-delà des 35 heures par semaine sans que le patron ait à nous payer la moindre heure supplémentaire , tout en augmentant leur nombre !

Il y a urgence à construire une riposte unitaire !

Allongement de la durée de cotisation à 41 annuités, fin des 35 heures, flicage et travail forcé pour les chômeurs, mis à mal du service public d’éducation, privatisation de la santé… Sarkozy et son gouvernement poursuivent inlassablement leur projet : en finir avec l’ensemble de nos acquis et droits sociaux que nos « anciens » ont arraché par leurs luttes, pour imposer un nouveau modèle social au service des plus riches.

Mardi 17 juin la CFDT, CGT, FSU et Solidaires appellent à une journée d’action et de grèves « pour la défense des retraites et contre la dérégulation du temps de travail ». Cette journée est importante et nous devons donc être le plus nombreux possible mais les journées d’action sans lendemain ne servent à rien sauf à démoraliser les salariés. Cela fait 1 an que ce gouvernement nous impose la « rupture » version Sarkozy, celle avec nos acquis sociaux. Il est urgent de construire une riposte à la hauteur des attaques dans l’unité rassemblant toute la gauche sociale et politique !

TRACT qui sera distribué par le collectif d’inititiative pour un nouveau parti anticapitaliste

REGRESSION SOCIALE !

Temps de travail :

L’Europe est en train d’instaurer la semaine de 65 heures

En effet, les états membres viennent de s’accorder la semaine dernière sur cette question et cette mesure n’attend plus que le vote du parlement pour devenir effective .Cette intervention inespérée de l’UE pour le gouvernement ouvre un boulevard pour la suppression des 35 HEURES.

Cette adoption se fait dans le quasi silence et l’indifférence générale. Il faut réagir, il y a urgence !!!

– 3 Millions de salariés en Grande Bretagne travaillent plus de 48 H

C’est le modèle Sarkoziste qui nous ramène au XIXeme siècle, celui du capitalisme exploitant l’homme sans vergogne 

PAUPERISATION DES RETRAITES

41 ans et plus, POURQUOI ?

– Les 2/3 des 55/65 ans sont inactifs
– Les jeunes diplômés entrent dans la vie active vers 25 ans
– 15% des chômeurs ont moins de 25 ans
– Seulement 39% des femmes peuvent valider 37,5 ans de cotisation

41 ANS = Baisse des pensions par répartition et promotion des fonds de pension privés à risques


POURTANT LES ENTREPRISES et les PATRONS VONT BIEN

– Les salaires des patrons du CAC 40 ont explosé en 2007
(Source : L’Expansion du 27 mai 2008)
Records pour les revenus encaissés en 2007par ces patrons : ils ont augmenté de 58%
A titre d’exemple, les revenus du PDG de Vallourec sont de 18 millions d’Euros,15 millions pour le PDG de Suez, 13 millions pour celui de Vinci

– Les résultats 2007 des entreprises sont très bons
( selon une étude de l’Insee du 10 juin 2008 publiée par les Echos)
32% : c’est le taux de marge des entreprises françaises
25% : c’est le montant des dividendes versés aux actionnaires (en hausse depuis 1999)
RAPPELONS
10% : c’est la baisse en 20 ans de la part des salaires dans la valeur ajoutée au profit des entreprises

Nos fiches de paye restent désespérément bloquées et le gouvernement nous explique que nous devons nous serrer la ceinture à base de réformes ! Ce discours n’est plus tolérable. Nous exigeons une vraie redistribution des richesses

LA LOGIQUE DU CAPITALISME LIBERAL EST EN ECHEC

C’est ce système sans scrupule qui, de bulle en bulle joue aujourd’hui avec la vie de millions d’hommes du tiers monde en spéculant sur le prix des céréales, qui cherche à détruire totalement notre système social pour supprimer les dernières limites à leurs objectifs, au détriment de l’essentiel : l’HOMME.

NOS VIES VALENT PLUS QUE LEURS PROFITS
Pour une réponse massive et unitaire face à l’urgence, rejoignez nous


POUR UN NOUVEAU PARTI ANTICAPITALISTE

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page