Samedi 29 septembre : rassemblements contre les franchises médicales à Beziers (15h sous préfecture) et Montpellier (14h 30 comédie)

Un appel unitaire pour manifester samedi prochain et résister à la politique de la droite a été publié sur Beziers. Texte ci-dessous


SAMEDI 29 SEPTEMBRE 15h rasssemblement devant la sous préfecture de Béziers

CONTRE LES NOUVELLES FRANCHISES MÉDICALES ET ATTEINTES AUX DROITS SOCIAUX

Les organisations de Béziers : ATTAC, Collectif Unitaire Anti Libéral du Biterrois (CUALB) Jeunes Communistes du Biterrois, LCR, section PCF Béziers, sections PCF Ouest et Sud Biterrois, PRS, PS sud 4eme canton, PS section 1 Béziers, SNES, SNUIPP-FSU, UNEF… se sont reunies lundi dernier pour décider une action commune à opposer à la politique de la droite de Nicolas Sarkozy.

En effet, le président de la République vient mardi dernier 18 septembre de confirmer son intention de procéder à marche forcée à la mise en place de ce qu’il nomme, « un nouveau contrat social, profondé¬ment renouve¬lé ». Derrière cette formule, tout est remis en cause, contrat de travail, Sécurité Sociale, système de retraite par répartition, solidarités. Les sala¬riés, la population du Biterrois subissent déjà une atteinte importante à leur pouvoir d’achat et se trouvent confrontés à la plus vaste offensive antisociale de ces cinquante dernières années, alors que les patrons, les ac¬tionnaires et les financiers se sont vu oc¬troyer des avantages fiscaux, des réductions de prélèvements, des droits et pouvoirs nouveaux. L’en¬semble de ces mesures, comme le texte sur l’immigration voté à l’Assemblée na¬tionale, est d’une ext¬rême gravité et appelle toutes les forces de gauche à contribuer aux mobilisations nécessaires.

Un signal clair sera donné dès le samedi 29 septembre à 15 heures, contre les franchises médicales (50 euros annuellement en principe) en participant devant la sous-préfec¬ture de Béziers à un rassemblement dans le cadre d’une jour¬née de refus et de constructions de solutions alternatives permettant d’assu¬rer la pérennité de notre système solidaire de protection sociale, ceci à l’appel de plus de 40 organisations sociales, syndicales et profes¬sionnelles.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page