Défendre les libertés

Ce gouvernement, parallèlement à sa politique anti sociale, met en danger des libertés essentielles; fichage massif, nomination par Sarkozy du PDG de France télévision, répression contre les militants du mouvement social, tentative de manipuler l’opinion contre “le danger terroriste de l’ultra gauche” ( les 9 de tarnac) ou contre les “sans papiers” travailleurs immigrés ou réfugiés politiques que l’on expulse pour faire du chiffre. Il faut donc être vigilant. Le NPA 34 attire l’attention par communiqués de presse sur le ” coup médiatique” des 9 de Tarnac et s’élève contre la menace d’expulsion d’Abdelkader Berraï qui travaille dans une entreprise de maçonnerie.
lire ci dessous.

Communiqué de presse vendredi 13 février
Soutien aux 9 de Tarnac Rassemblement chaque mardi

Au-delà du fond de cette affaire et des faits qui à ce jour ne sont pas établis, nous tenons à nous élever contre les manifestations médiatico-policières du pouvoir Sarkozyste et contre l’application des lois dites « antiterroristes » et des mesures d’exception qui les accompagnent : Gardes à vue prolongées, tribunaux spéciaux… Toutes ces mesures qui piétinent la présomption d’innocence ne sont que des portes ouvertes sur l’arbitraire. Demain, si nous laissons faire, les « terroristes » seront les travailleurs et les chômeurs qui luttent pour la défense de leurs droits, les militants antinucléaires ou les faucheurs volontaires ou encore simplement celles et ceux qui refuseront la pression d’un système où ils ne sont que chair à produire, reproduire et consommer sans réflexion ni conscience.

Nous nous joignons aux parents, aux amis, aux comités de soutien, ainsi qu’aux autres formations politiques et syndicales et demandons l’abandon des charges d’ « entreprise terroriste » et « d’association de malfaiteurs » qui pèsent sur le groupe et la libération immédiate de Julien Coupat.

Pour que vivre autrement ne soit pas un délit, pour celles et ceux qui pensent qu’un autre monde est possible, nous témoignons aux 9 de Tarnac notre SOLIDARITE.

Avec le comité de soutien des inculpé-e-s du 11 novembre nous appelons à un rassemblement hebdomadaire chaque mardi à 18h place Jean-Jaurès à Montpellier jusqu’à la libération de Julien Coupat et la déqualification des inculpations.

NPA 34

Communiqué de presse samedi 14 février

Non à l’expulsion d’Abdelkader Berraï

Le Nouveau Parti Anticapitaliste, a voté dans ses principes fondateurs, la régularisation de tous les sans-papiers, reconnaissant à chaque personne le droit de vivre dans le pays de son choix et de s’y épanouir.

La répression faite actuellement par notre gouvernement avec la chasse ouverte aux sans papiers dans un but de “quotas, est honteuse dans notre pays dit des “droits de l’homme”.

Abdelkader Berraï en est une victime, retenu au centre de rétention de Sète en vue de son expulsion.

Nous exigeons sa libération immédiate et sa régularisation qui lui permettra d’être embauché dans l’entreprise où il travaille déjà en tant que maçon, et d’y avoir les mêmes droits que les autres travailleurs.

Le NPA restera mobilisé avec la coordination pour tous les sans papiers et continuera à lutter à leur côté. Nous revendiquons la solidarité entre tous, quelles que soient les origines ou la position sociale, en France et dans le monde.

NPA 34

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page