MISSION EAU À MONTPELLIER : POUR UN AUDIT INDEPENDANT !

Signer la pétition de l’association eau secours à ce sujet : ici

Un communiqué de Francis Viguié conseiller municipal NPA CUALs à Montpellier.
Dans la cadre de notre bataille pour la remunicipalisation de l’eau, nous avons réussi à faire voter une mission d’évaluation de la délégation du service public de l’eau (privatisée et confiée à Véolia en 1989), mission dont la majorité municipale cherche maintenant à relativiser la portée.

Petit rappel, à Montpellier l’eau a été privatisée en 1989 et un contrat donne la distribution de l’eau à Veolia jusqu’en 2014. L’eau est pour nous un bien commun, un bien vital, elle doit être hors marché et en conséquence en régie de service public.

Lors du dernier conseil municipal (voir ici et ) la mission a été votée avec une composition de 5 membres (Fleurence PS, Passet PC, Tsitonis Modem, Mella UMP, Medeiros Verts NPA CUALs).

Bien que le principe de la mission ait été voté la majorité municipale tente d’en limiter la portée.
Fleurence (PS et 1er Adjoint) a indiqué que l’audit serait effectué par les service de la Mairie.
Cette proposition est totalement inacceptable. Il ne s’agit pas de remettre en cause les capacités des services de la Mairie, mais ils sont déjà censés contrôler les services du délégataire Veolia et la Mairie est partie prenante de l’accord de 89. Seul un audit indépendant peut permettre toute la transparence et les garanties pour une évaluation permettant ensuite à tout un chacun de donner les suites qu’il souhaite y compris en terme juridique.
L’insistance de Fleurence à vouloir réduire la portée de cette mission fait que dans le cadre du groupe municipal Verts NPA CUALs nous avons communiqué sur le fait qu’un audit indépendant était une condition impérative.
Aujourd’hui, cet audit indépendant est évoqué comme une possibilité mais ne figure pas clairement à l’ordre du jour de la mission se réunissant pour la première fois le mercredi 22 avril. Nous avons réécrit à Mme le Maire et en copie aux membres de la commissions, plus à la gauche du conseil municipal pour demander l’inscription de l’audit comme point à l’ordre du jour. Nous avons de plus demandé à rencontrer Michel Passet (membre de la commission et 2éme Adjoint PC) pour connaître leur position et échanger avec eux. Nathalie Medeiros et moi même devons le rencontrer avant le 22 avril.
Avant le Conseil Municipal du 4 Mai, il y a là un moment décisif.
Pour que cette mission ait une utilité, elle doit se faire à partir d’un audit indépendant, lui seul donnant une crédibilité à l’analyse globale. Toute autre solution ne servirait qu’à cautionner l’existant.
Il y a là un moment important et nous ne devons pas exclure de nous mobiliser fortement, par exemple le jour du Conseil Municipal. Cette mission illustre fortement le devenir de l’eau à Montpellier. Samedi 18 avril 09
Francis Viguié Conseiller municipal NPA CUALs

Nous vous conseillons aussi la lecture de l’agglorieuse de cette semaine (22 avril 09 )à propos de la manière dont l’eau a été privatisée en 1989 par la municipalité de Montpellier avec l’abstention bienveillant des élus PCF de l’époque dont le désormais socialiste Fleurence.

Communiqué de “eau secours”

Dans le cadre de la campagne pour le retour de la gestion de l’eau à Montpellier et de son Agglomération dans le domaine public avec un contrôle des citoyens le *Collectif Eau Secours 34* vous invite à signer et à faire signer la pétition en ligne indiquée si-dessous.

http://eau34.ouvaton.org/index.php?s=petition

Dans la cadre de la bataille pour la remunicipalisation de l’eau, les élus Vert-CUALs-LCR/NPA ont réussi à faire voter une */mission d’évaluation du service public de l’eau
Pour mémoire, à Montpellier, l’eau a été privatisée en 1989 et un contrat donne la distribution de l’eau à Veolia jusqu’en 2014. L’eau est un bien commun, un bien vital, elle doit être hors marché et dans le cadre d’un service public sous le contrôle des citoyens-nes.
Lors du dernier conseil municipal la mission a été votée avec une composition de 5 membres (Fleurence PS, Passet PC, Tsitonis Modem, Mella UMP, Medeiros Verts NPA CUALs).
Bien que le principe de la mission ait été voté la majorité municipale tente d’en limiter la portée. Fleurence (PS et 1er Adjoint) a indiqué que l’audit serait effectué par les services de la Mairie. Cette proposition est totalement inacceptable. Il ne s’agit pas de remettre en cause les capacités des services de la Mairie, mais de garantir l’indépendance de la mission d’évaluation.
L’insistance de Fleurence à vouloir réduire la portée de cette mission a fait que le groupe municipal Verts NPA CUALs a réaffirmé l’indépendance impérative de cet audit. Le prochain Conseil Municipal est le 4 mai 2009, il y a là un moment décisif sur la nature de cette mission. Ce conseil municipal doit également se prononcer sur le transfert de la compétence “eau” à l’Agglomération.
Pour que cette mission ait une utilité, elle doit se faire à partir d’un audit indépendant, lui seul donnant une crédibilité à l’analyse globale. Toute autre solution ne servirait qu’à cautionner l’existant. /*Au moment où cette mission illustre fortement le devenir de l’eau à Montpellier, l’Agglomération veut s’en saisir et ainsi la soustraire au contrôle du suffrage universel direct. Signer la pétition c’est exercer un rapport de force vis à vis de la majorité municipale.
Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page