Soupçons sur la privatisation de l’eau à Montpellier en 1989.

Après l’agglorieuse, c’est Montpellier Journal qui a enquêté sur les condition de la privatisation de l’eau en 1989 et l’attitude de certains élus. Voir ici.

Certains d’entre aux sont encore aux commandes aujourd’hui, et ils n’ont guère été favorables à l’audit indépendant sur cette “délégation de service public” réclamé par les élus Verts et NPA-CUALs.

Rappelons que le conseil municipal de Montpellier a voté le transfert de l’eau à l’agglo. (Francis Viguié a voté contre, voir ici) alors que le contrat avec Veolia arrivait bientôt à terme ce qui aurait permis un retour en régie publique.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page