Rencontre de la gauche radicale à Narbonne

Le 23 octobre, trois délégations du NPA, du PCF et du PG se sont rencontrées à Narbonne.

Compte-rendu par le NPA 11

Après avoir rappelé que notre démarche s’inscrivait dans le cadre national initié par le NPA pour rechercher l’unité de la gauche radicale, il y a eu un tour de table sur les positions de chacun :

Il y a accord :
a) pour présenter ensemble des listes autonomes du PS et des Verts au premier tour.
b) pour élaborer ensemble un programme radicalement de gauche

Sur le second tour, les questions d’appel à battre la droite et de participation à l’exécutif régional ont été débattues

a)le principe du rassemblement contre la droite au 2ème tour semble partagé par tous.

b)les conditions de ce rassemblement font débat :

Le PG semble d’accord avec le NPA sur le principe d'”accord technique” (c’est à dire constituer, proportionnellement aux résultats du premier tour, des listes communes avec d’autres listes d gauche à l’exclusion du MODEM ou d’une quelconque organisation de droite ; tout en gardant notre indépendance de choix et d’action) ; le PCF est beaucoup moins clair sur le sujet s’en remettant d’une part à la position du Conseil National (prévue le dimanche suivant) et d’autre part aux conférences régionales du parti qui auront lieu les 7 et 14 novembre et à la ratification des militants par région (19-21 novembre). Ainsi, selon les régions dans un parti qui compte 185 conseillers régionaux, les positions du PCF pourraient varier.

c) Dans notre région, la question de la participation à l’exécutif régional est délicate compte tenu du cas Georges Frêche. Cette difficulté est partagée par tous.
(Depuis la situation a évoluée puisque le PCF a déclaré nationalement “ni au premier ni au second tour avec Frèche”, rejoignant ainsi les positions exprimées auparavant par le PG et le NPA)

Un gros point d’achoppement s’est enfin découvert lors de la réunion, le PCF ne considèrait la constitution de liste commune au premier tour que sous l’appellation “Front de Gauche”. (Position que l’on a retrouvé ensuite dans la déclaration nationale du PCF mais qui a été finalement abandonnée dans les dernières propositions nationales du Front de Gauche).

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page