Impôts locaux record à Montpellier : communiqué de Francis Viguié.

Francis Viguié, conseiller municipal de Montpellier (NPA-CUAL) réagit à l’article de midi libre sur les impôts locaux à Montpellier;

COMMUNIQUE DE PRESSE (18/11/09)

L’arrivée des impôts locaux met en lumière le prix à payer par les habitants de Montpellier.

« Première pour le montant de la taxe foncière, deuxième pour celui de la taxe d’habitation » indique le Midi Libre du 18 Novembre, Montpellier côté impôts est des villes les plus chères !.

A longueur de conseil municipaux, nous avons entendu dénoncer le coupable : le gouvernement à travers le désengagement de l’Etat. Mais, qu’à fait le Parti Socialiste contre ce désengagement de l’état ? Comme sur les autres sujets sociaux, rien ! Pourtant le PS a la majorité dans 20 régions sur 22, la majorité dans beaucoup de grandes villes et de départements mais il se contente de se lamenter alors qu’il faudrait construire des rapports de force contre la politique de Sarkozy.
La preuve est faite qu’il ne veut s’opposer à ce gouvernement. La conséquence pratique en est la hausse des impôts, qui d’ailleurs fait suite à la hausse des cantines et des transports. Cette politique revient à faire payer la crise aux habitants de Montpellier plutôt que de s’en prendre à ses responsables.
Il faut aussi rompre avec les dépenses socialement inutiles : prestige, communication ou subventions aux entreprises comme Ryanair.

J’ai voté contre ce budget.
Sur des questions essentielles comme les transports, les cantines ou les impôts il va à l’encontre de nos priorités sociales, et ceci en particulier dans une région forte en chômage, en faibles salaires et avec 470 000 personnes en dessous du seuil de pauvreté.
Le gouvernement Sarkozy veut imposer la suppression de la taxe professionnelle, source essentielle de revenus pour les collectivités, il faut sans attendre annoncer une puissante mobilisation unitaire. Ne pas le faire, c’est au final accompagner la politique du gouvernement et chercher dans la poche des habitants ce que l’on refuse de prendre dans les poches du patronat tout en laissant les mains libres à la Droite.

Francis Viguié conseiller municipal NPA CUAL
Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page