Régionales : des nouvelles du Narbonnais

Le plan de bataille de “A gauche maintenant !”
(tiré de Midi Libre 7 février 2010)

Ils avaient vécu le non au traité européen comme une victoire pleine d’espoir pour la gauche alternative. Aujourd’hui, fort d’un « engouement qui dépasse celui vécu en 2005 », les mouvements et partis de « la gauche qui résiste et participe aux luttes sociales et écologiques »(*) espèrent être « fortement présents au premier tour ».

Leur liste “A gauche maintenant !” entend faire du conseil régional « un pôle de résistance aux politiques du gouvernement ». Dans leur discours, Raymond Couderc et Michel Py sont les hommes à battre.



A peine « le président sortant » est-il évoqué. Hélène Mandroux même pas citée. « On parle assez de Frêche », se défend Serge Lépine. Quant au maire de Montpellier, elle suscite cette réflexion : « Martine Aubry n’a-t-elle pas vu que Frêche pouvait être battu par nous, et donc a sorti Mandroux ? » Laquelle n’est visiblement pas une adversaire. Mais plutôt une éventuelle partenaire, au second tour.

« Pourquoi pas, si sa liste existe… Mais on ne lâchera rien sur nos fondamentaux », prévient Dominique Blanch, qui souligne l’exemplarité de leur unité : « Ici, on n’a pas répondu à la logique d’appareil ». Tout en reconnaissant que “le cas Frêche” a facilité l’absence d’union avec le PS… Une chose est sûre, « aucune union avec le MoDem, et Georges Frêche » n’est envisagée.

Leur programme est « une attaque frontale aux logiques capitalistes ». Elle se fera par la gratuité des TER, l’arrêt du financement de l’enseignement privé, la création d’une agence régionale de l’eau, l’arrêt des subventions aux entreprises qui délocalisent… Bref, la construction d’un « bouclier social et non fiscal ». Dominique Blanch s’insurge : « On ne peut pas accepter que l’on soit la 22 e et dernière région en terme de richesses par habitant et posséder le plus fort pourcentage de Rmistes ».

Marie PINTADO

(*) Front de gauche, Gauche unitaire, PCF, Parti de gauche, NPA, La fédération, Les alternatifs, M’pep, Adoc, ACC 11.

Merci à Karak pour tenir ses dessins à notre disposition

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page