Pétition pour la rouverture du Peyrou (Montpellier)


Suite aux plaintes de quelques uns, le Peyrou est désormais fermé le soir.

Cette décision de la Mairie, mise en place discrètement au milieu de l’hiver, a pris par surprise la jeunesse Montpelliéraine privée de son lieu de rencontre.

………………………………

Montpellier, deuxième ville étudiante de France, ville festive, touristique et culturelle. Ville du soleil et de la fête, elle n’en finit par de faire rêver. La place de la Comédie, la mer à proximité, un centre piéton exceptionnel, de quoi rendre jalouses la plupart des villes, et un lieu de rencontre et de fête formidable bien ancré dans le cœur des habitants : Le Peyrou.

Depuis des dizaines d’années le jardin du Peyrou, lieu de fête et de rencontre, permettait aux Montpelliérains de se retrouver de jour comme de nuit dans une ambiance conviviale, de chanter et de danser ! Ce lieu mythique, les gens de passage dans notre ville nous l’enviaient. Il faisait partie de l’âme de Montpellier. Ouvert jour et nuit, c’est aussi un lieu de passage pour les habitants du nord de Montpellier qui rentrent chez eux le soir.

Placé à un endroit stratégique du centre ville, il a l’avantage de permettre aux habitants de se retrouver en limitant les nuisances sonores, contrairement aux places du centre ville (Candolle, Canourgue, Saint roch, Saint Anne…), où la vie festive prend place directement sous les fenêtres des habitants. Musiciens, joggeurs du soir, photographes en herbe, flâneurs poétiques, tous accédaient à la sérénité à l’heure du coucher de soleil

Pourtant, suite aux plaintes de quelques uns, ce lieu est désormais fermé le soir (20 h l’hiver et 10 h l’été).

Cette décision de la Mairie, mise en place discrètement au milieu de l’hiver, a pris par surprise la jeunesse Montpelliéraine privée de son lieu de rencontre.

Aujourd’hui, il faut faire entendre notre voix, car si quelques dizaines de personnes ont voulu voir fermer le Peyrou, c’est plusieurs dizaines de milliers de Montpelliérains qui sont privés de cet endroit qui leur est cher.
Chaque week-end, des milliers de Montpelliérains se retrouvent dans le centre ville. Une ville avec plus de 60 000 étudiants, où les partis portant des valeurs humanistes bénéficient d’un soutien sans faille de la population à chaque élection, ne peut avoir pour politique la répression policière, face à la convivialité et à la joie de vivre de ses habitants.

Aujourd’hui, l’heure est venue de s’engager pour faire entendre notre voix. Si quelques dizaines de personnes ont pu faire fermer le Peyrou, nous sommes convaincus que des milliers de personnes pourrons le faire ré-ouvrir.

Signez la pétition sur ce site : Info tirée de http://www.rouvrirlepeyrou.fr/

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page