Poste des Hauts Cantons: difficile après-grève!

Communiqué de la CGT

10 jours après la reprise du travail par les facteurs des Hauts Cantons, force est de constater que la direction locale de La Poste est dans l’incapacité de régler correctement « l’après grève ».

En effet, la solution prônée par La Poste d’écouler le trafic lié à la grève est un cuisant échec :

– coût très élevé : location d’un local, embauche de 8 intérimaires avec appui de cadres

– qualité de service en berne : méconnaissance du terrain, distribution aléatoire voire mal effectuée

– écoulement du trafic de la grève allongé

Alors que les grévistes s’étaient proposés d’écouler la grève moyennant une rétribution honnête, La Poste a préféré gaspiller beaucoup plus d’argent en locaux, personnel non qualifié, pour qu’au final ce soit la qualité de service qui en pâtisse.

Pire, la direction de La Poste demande aux facteurs de passer tout ce dont elle a été incapable de distribuer !!!

De plus, les avancées gagnées lors du conflit tardent à se traduire concrètement sur le terrain :

– Pas de modification de management au Bousquet d’Orb

– Pas de remise à plat des tournées sur Lamalou-les-Bains

– Peu de pistes concernant les futures embauches sur les Hauts Cantons

La section CGT FAPT des Hauts Cantons demande instamment l’application stricte de l’accord passé avec la direction de La Poste.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page