Contre la politique raciste et répressive du gouvernement, tous et toutes ensemble dans la rue le samedi 4 septembre

Ci-dessous, appels à manifester le 4 septembre 2010 et articles


1/ Rassemblements samedi 4 sept : 10 h place de la Comédie (côté Polygone) à Montpellier; place de l’Hôtel de Ville de Béziers côté rue du Septembre à 11h00… / Une seule voix et un seul visage : ceux de la colère (Le Monde) /Lu sur le site de la LDH 34 : Mais qui donc est M. Rebsamen ? (LDH) / La République défigurée (Mediapart)

2/ 2 septembre : BÉZIERS COMMUNIQUÉ UNITAIRE : LIBERTÉS: APPEL POUR LE 4 SEPTEMBRE‏

3/1er septembre : NPA : Racisme décomplexé. Les Roms, boucs émissaires de la rentrée Sarkozy

4/ 31 août : “Perpignan : danger pour les libertés” [La Ligue des droits de l’homme] (Midi Libre) / Patrick Weil : « Sarkozy insinue qu’il existerait des Français illégitimes » (Basta) / Laurent Mucchielli: “La couleur politique du maire n’est pas déterminante” (JDD)

Toujours les mêmes recettes : pour faire oublier les affaires politico-judiciaires au plus haut niveau de l’Etat, pour faire oublier la relégation vers la pauvreté d’une population de plus en plus nombreuse, on détruit les politiques sociales de prévention et on instrumentalise la peur – peur de l’insécurité, des “violences urbaines”, de la “dangerosité” de la jeunesse, des étrangers, des habitants des quartiers pauvres, des personnes dont le mode de vie dérangerait.

5/ 29 août : Rassemblement samedi 4 sept 10 h place de la Comédie (côté Polygone) à Montpellier à l’appel de LDH, MRAP, Cimade, RESF, CGT, CFDT, FSU, Solidaires, ATTAC, PCF, NPA, PG, FASE, Alternatifs, Les Verts, Europe Ecologie, PS 34, MJS 34, UNL, UNEF, CCH, Lesbian & Gay Pride Montpellier LR …

[appel du NPA en fin d’article]

………………….

1/ Rassemblements samedi 4 sept : 10 h place de la Comédie (côté Polygone) à Montpellier; place de l’Hôtel de Ville de Béziers côté rue du Septembre à 11h00… / / Une seule voix et un seul visage : ceux de la colère (Le Monde) / Lu sur le site de la LDH 34 : Mais qui donc est M. Rebsamen (LDH) ? / La République défigurée (Mediapart)

Rassemblements locaux :

Montpellier 10h00 place de la Comédie

Béziers 18h sur le site de la fête annuelle de La Plantade commémorant le 140 ème anniversaire de la proclamation de la République, inauguration d’un Arbre de la Liberté devant lequel chacun pourra prendre la parole

Carcassonne 10h Place Carnot et marche vers la Préfecture

Narbonne 11h devant les Halles

Perpignan 10 heures, rassemblement place du Puig

Nîmes 14h00 Maison Carrée devant la médiathèque

Alès 17h00 devant le théâtre

Mende 10h30 place de la République

Une seule voix et un seul visage : ceux de la colère (Le Monde)

par Gérard Mordillat, cinéaste, et Dan Franck, écrivain

C’est un rejet global et de la pensée et des actes de ceux qui nous gouvernent. C’est cela que nous devons faire entendre, cela que nous devons montrer. Et pour que le message soit clair, renonçons aux bons mots, aux ritournelles, aux sourires, à l’amabilité bonhomme entre République et Bastille. Que nous soyons cent ou des millions, peu importe. Ces manifestations ne doivent avoir qu’un visage, qu’une voix ; le visage et la voix de la colère.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/09/02/une-seule-voix-et-un-seul-visage-ceux-de-la-colere_1405894_3232.html

Mais qui donc est M. Rebsamen ?

[précision : comme on le lira dans l’article du Nouvel Obs qui suit ce communiqué, le socialiste F Rebsamen est l’ancien directeur de campagne de Ségolène Royal à la présidentielle de 2007]

Communiqué de la LDH (Ligue des Droits de l’Homme)

Cela fait trois fois que M. Rebsamen s’en prend à la LDH. La première fois, c’était il y a quelques mois quand il a tenté de copier l’appel lancé par la LDH et Daniel Karlin à propos des empêchements opposés aux Français d’origine étrangère pour renouveler leurs papiers d’identité.

Voici qu’à deux reprises, M. Rebsamen prend ses distances avec son propre parti en refusant de participer à l’initiative lancée par la LDH et aux 135 manifestations (y compris à Dijon…) qui vont se dérouler en France pour protester contre la politique xénophobe du président de la République.

Libre à M. Rebsamen d’enfourcher la vulgate gouvernementale traitant ses opposants de « gauchistes » ou de « gauche milliardaire ».

Libre aussi à la LDH de s’interroger sur ce qui différencie M. Rebsamen du président de la République. Sauf, bien entendu, à prendre acte des réponses que suscite lui-même l’intéressé à la question : quelles sont, sinon les principes, au moins les ambitions de M. Rebsamen ?

Paris, le 3 septembre 2010.

Roms : François Rebsamen défend le gouvernement (Nouvel Obs)

Le sénateur-maire PS de Dijon, François Rebsamen, justifie vendredi 3 septembre l’expulsion des Roms en situation illégale, estimant que “les maires ont raison de saisir la justice” et qu'”il est du devoir d’un gouvernement de reconduire à la frontière” les illégaux. […]

“Le PS est un parti de gouvernement : les positions, si humaines soient-elles, de la Ligue des droits de l’Homme, ne sont pas celles du PS. Personnellement, je ne défilerai pas”, fait valoir François Rebsamen.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100903.OBS9352/roms-francois-rebsamen-defend-le-gouvernement.html

La République défigurée (Mediapart)

Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’Homme, Henri Leclerc et Michel Tubiana, présidents d’honneur, reviennent dans cette tribune sur les raisons de l’appel à la manifestation du 4 septembre contre la politique xénophobe et ultra-sécuritaire d’un gouvernement qui «ne cesse de créer ainsi les conditions de la peur».

http://www.mediapart.fr/club/edition/les-invites-de-mediapart/article/030910/la-republique-defiguree

2/ 2 septembre : BÉZIERS COMMUNIQUÉ UNITAIRE : LIBERTÉS: APPEL POUR LE 4 SEPTEMBRE‏

“LIBERTÉS: APPEL POUR LE 4 SEPTEMBRE

Dans le cadre de la journée nationale, les associations et mouvements ci-des­sous appellent les Biterrois et Biterroises à un rassemblement pour les libertés et contre la xénophobie, le samedi 4 septembre 2010, place de l’Hôtel de Ville de Béziers côté rue du Septembre à 11h00, et le soir à 19h00 au jar­din de La Plantade (route de Murviel) pour célébrer un Arbre des Liber­tés, ceci dans le cadre du 140eme anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle.

En effet, les plus hautes autorités de l’Etat ont fait le choix de jeter à la vindicte pu­blique des catégories entières de population : Gens du voyage accusés comme les étrangers d’être des fauteurs de troubles, Français d’origine étrangère sur lesquels pè­serait la menace d’être déchus de leur nationalité, parents d’enfants délinquants, etc. Voici que le président de la République accrédite aussi les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance, et offre ainsi à la stigmatisation des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale.

Ce qui est à l’œuvre dans cette démarche ne s’inscrit pas dans le débat légitime, dans une démocratie, sur la manière d’assurer la sûreté républicaine. Le nécessaire respect de l’ordre public n’a pas à être utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de ce pays et désigner des boucs émissaires. Ni pour instituer des peines de prison auto­matiques, contraires aux principes fondamentaux du droit pénal, à l’indépen­dance de la justice et à l’individualisation des peines.

La Constitution de la France, République laïque, démocratique et sociale, assure « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ». Nul, pas plus les élus de la nation que quiconque, n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République. Notre conscience nous interdit de nous taire et de laisser faire ce qui conduit à mettre en péril la paix civile.

« NON A LA XENOPHOBIE et A LA MISE AU PILORI »

LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ

Association Contre le Harcèlement Moral (ACHM) – ATTAC – La Cimade – Collectif de soutien au Roms du Biterrois – La Fédération (FASE) – Fédération Syndicale Unifié (FSU) – Union Locale CGT – Ligue dSyndicat de la Magistraturees Droits de l’Homme – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français – Parti de Gauche – Parti Socialiste – Syndicat de la Magistrature ”

3/ 1er septembre : NPA : Racisme décomplexé. Les Roms, boucs émissaires de la rentrée Sarkozy

On aurait tort de ne voir dans les gesticulations anti-Roms qu’une diversion. C’est un recul général des droits que prépare cette offensive. L’extension des possibilités de déchéance de la nationalité française installe l’idée que la nationalité française se mérite et que « l’origine étrangère » produit des sous-citoyens, suspects par nature.

http://www.npa2009.org/content/racisme-decomplexe-les-roms-boucs-emissaires-de-la-rentree-sarkozy

4/ 31 août : “Perpignan : danger pour les libertés” [La Ligue des droits de l’homme] (Midi Libre) / Patrick Weil : « Sarkozy insinue qu’il existerait des Français illégitimes » (Basta) / Laurent Mucchielli: “La couleur politique du maire n’est pas déterminante” (JDD)

“Perpignan : danger pour les libertés” [La Ligue des droits de l’homme] (Midi Libre)

Toujours les mêmes recettes : pour faire oublier les affaires politico-judiciaires au plus haut niveau de l’Etat, pour faire oublier la relégation vers la pauvreté d’une population de plus en plus nombreuse, on détruit les politiques sociales de prévention et on instrumentalise la peur – peur de l’insécurité, des “violences urbaines”, de la “dangerosité” de la jeunesse, des étrangers, des habitants des quartiers pauvres, des personnes dont le mode de vie dérangerait.

http://www.midilibre.com/articles/2010/08/31/PERPIGNAN-Perpignan-danger-pour-les-libertes-1365249.php5

Patrick Weil : « Sarkozy insinue qu’il existerait des Français illégitimes » (Basta)

http://www.bastamag.net/article1135.html

Laurent Mucchielli: “La couleur politique du maire n’est pas déterminante” (JDD)

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Mucchielli-La-couleur-politique-du-maire-n-est-pas-determinante-213993/

5/ 29 août : Rassemblement samedi 4 sept 10 h place de la Comédie (côté Polygone) à Montpellier

[appel du NPA en fin d’article]

L’Appel citoyen « Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité fraternité » appelant à une manifestation à Paris le 4 septembre 2010, place de la République à Paris, à 14h00, et partout en France, est ouvert à la signature sur le site http://nonalapolitiquedupilori.org/

APPEL CITOYEN

Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité

Les plus hautes autorités de l’Etat ont fait le choix de jeter à la vindicte publique des catégories entières de population : Gens du voyage accusés comme les étrangers d’être des fauteurs de troubles, Français d’origine étrangère sur lesquels pèserait la menace d’être déchus de leur nationalité, parents d’enfants délinquants, etc. Voici que le président de la République accrédite aussi les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance, et offre ainsi à la stigmatisation des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale.

Ce qui est à l’œuvre dans cette démarche ne s’inscrit pas dans le débat légitime, dans une démocratie, sur la manière d’assurer la sûreté républicaine. Le nécessaire respect de l’ordre public n’a pas à être utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de ce pays et désigner des boucs émissaires. Ni pour instituer des peines de prison automatiques, contraires aux principes fondamentaux du droit pénal, à l’indépendance de la justice et à l’individualisation des peines.

La Constitution de la France, République laïque, démocratique et sociale, assure « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ».

Nul, pas plus les élus de la nation que quiconque, n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République.

Notre conscience nous interdit de nous taire et de laisser faire ce qui conduit à mettre en péril la paix civile.

Nous appelons à une manifestation le samedi 4 septembre 2010, place de la République à Paris, à 14h00, et partout en France, afin de fêter le 140e anniversaire d’une République que nous voulons, plus que jamais, libre, égale et fraternelle.

NPA : Contre la politique raciste et répressive du gouvernement, tous et toutes ensemble dans la rue le samedi 4 septembre

En plein été, Nicolas Sarkozy a lancé sa campagne présidentielle de 2012. Lui et ses porte-flingues multiplient les propos xénophobes et sécuritaires, proposant même d’appliquer une grande partie du programme du Front National.

Ses cibles privilégiées sont les immigrés, les roms, les gens du voyage, les jeunes des quartiers.

S’inscrivant dans la continuité du débat nauséabond sur l’identité nationale l’équipe Sarkozy-Hortefeux entend peaufiner une identité « à droite de la droite ». A quand l’entrée de Marine Le Pen au gouvernement ?

Diviser pour mieux règner

A grand renfort de caméras, la chasse aux Roms a été lancée en plein mois d’août : démantèlement des camps, expulsions des Roms vers la Roumanie. Ceci rappelle de bien mauvais souvenirs. Quant aux gens du voyage, non expulsables car Français, ils sont chassés des terrains qu’ils occupent faute d’aires d’accueil en nombre suffisant. Cette opération politique pue la discrimination raciale, utilisant les Roms et les gens du voyage comme boucs émissaires.

Les ministres et députés de l’UMP, ces dernières semaines, se sont livrés à une surenchère de déclarations et de propositions répressives et racistes: ainsi Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, assimile délinquants et immigrés. Lui qui n’a jamais levé le doigt face aux patrons voyous et licencieurs ose demander de choisir entre être Français ou voyou!

Les propositions de lois xénophobes et répressives pleuvent : déchéance de la nationalité française, systématisation des peines planchers et application de celles-ci dès le 1er délit, peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans pour les parents d’enfants « délinquants », sans oublier la loi Besson sur l’immigration prévue avant l’été et examinée en septembre.

Combattons l’insécurité sociale

La mise sous surveillance policière de certains quartiers avec la création de brigades spéciales de terrain ne peut qu’aggraver les tensions dans les quartiers touchés par des taux de chômage record et qui prennent de plein fouet la crise.

Cette politique menée est l’autre face de la politique libérale du gouvernement. Alors qu’il casse la protection sociale et veut imposer sa loi sur les retraites, le gouvernement tente de diviser la population.

Face au racisme, nous ne battrons pas en retraite !!

Nouveau Parti Anticapitaliste

………………………………….

Dossier sécuritaire sur notre blog :

https://www.resistons.net/index.php/2010/08/24/767-non-a-la-chasse-aux-roms-communique-du-npa-34

https://www.resistons.net/index.php/2010/08/25/770-perpignan-le-npa-fait-sa-rentree-midi-libre

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page