Education Rentrée des classes…rentrée de casse…rentrée de lutte!

Au sommaire

1/ 2 septembre : Montpellier Pas de cours au lycée Jean-Monnet (Midi Libre) / Montpellier : faute d’emploi du temps, rentrée retardée au lycée Jean Monnet (Le Monde) / Nîmes 84 enseignants font leur rentrée sans jamais avoir rencontré d’élèves… (Midi Libre) / « Aujourd’hui, être prof, c’est se faire trimballer, humilier » (Rue 89) /Les internats d’excellence, un coûteux gadget présidentiel (Rue 89)

2/ Montpellier. Éducation Le Snes [syndicat FSU des lycées et collèges] appelle à la grève dès lundi (Midi Libre) / Sud Education : Tous en grève les 6 et 7 septembre 2010 et après on reconduit ! / SNUIPP-FSU (Primaire) : Un million de lettres pour l’avenir des enfants / Rentrée, ce qui change, ce qui coince (Libé) / Communiqué du NPA. Mobilisation contre la destruction du service public d’éducation / Les inspecteurs font un pas vers la désobéissance, par Sebastien Rome, directeur d’école élémentaire ZEP/REP à Lodève (Mediapart)


…………………………………

1/ 2 septembre : Montpellier Pas de cours au lycée Jean-Monnet (Midi Libre) / Montpellier : faute d’emploi du temps, rentrée retardée au lycée Jean Monnet (Le Monde) / Nîmes 84 enseignants font leur rentrée sans jamais avoir rencontré d’élèves… (Midi Libre) / « Aujourd’hui, être prof, c’est se faire trimballer, humilier » (Rue 89) / Les internats d’excellence, un coûteux gadget présidentiel (Rue 89)

Montpellier Pas de cours au lycée Jean-Monnet (Midi Libre)

“Les profs sont là ! “. Ceux de Jean-Monnet ont tout de suite voulu dissiper la rumeur de la grève. Car les cours, eux, n’étaient pas assurés en cette rentrée, “l’administration n’en ayant pas assuré l’organisation” explique Annie Couttenier, professeur de lettres, élue au conseil d’administration (Snes).

http://www.midilibre.com/articles/2010/09/02/MONTPELLIER-Pas-de-cours-a-Jean-Monnet-1367888.php5

Montpellier : faute d’emploi du temps, rentrée retardée au lycée Jean Monnet (Le Monde)

Les quelque 1.400 élèves du lycée Jean Monnet de Montpellier vont bénéficier d’une semaine de vacances supplémentaire: jeudi, faute d’emploi du temps, ils ont été priés de revenir mercredi prochain, a-t-on appris auprès du représentant de la FCPE. […] Ni la proviseur, ni le rectorat n’étaient joignables jeudi soir.

http://www.lemonde.fr/depeches/2010/09/02/montpellier-faute-d-emploi-du-temps-rentree-retardee-au-lycee-jean-monnet_3238_44_43300214.html

Nîmes 84 enseignants font leur rentrée sans jamais avoir rencontré d’élèves… (Midi Libre)

http://www.midilibre.com/articles/2010/09/02/NIMES-Nimes-84-enseignants-font-leur-rentree-sans-formation-pedagogique-1367827.php5

« Aujourd’hui, être prof, c’est se faire trimballer, humilier » (Rue 89)

http://www.rue89.com/2010/09/02/aujourdhui-etre-prof-cest-se-faire-trimballer-humilier-164868

Les internats d’excellence, un coûteux gadget présidentiel (Rue 89)

A une extrémité de la population scolaire, une poignée d’élèves « perturbateurs » destinés aux affres et à la brutalité des établissements de réinsertion scolaire, en réalité à l’exclusion plus ou moins rapide.

A l’autre extrémité, des élèves à peine plus nombreux, qualifiés de « méritants » -mais à quel titre le sont-ils plus que les autres ? – choyés par l’institution à travers des modalités de financement exceptionnelles d’autant plus contestables qu’elles vont de pair avec une paupérisation sévère du système éducatif, aggravant les conditions de travail et d’apprentissage de tous ceux qui ne sont reconnus ni comme perturbateurs ni comme méritants, autrement dit de presque tout le monde.

Les internats d’excellence apparaissent bien plus comme une sorte de gadget, un moyen de communication aux mains du président de la République, que comme l’expression d’une politique éducative d’ensemble, cohérente, qui répondrait aux nécessités du moment.

http://www.rue89.com/2010/09/02/les-internats-d-excellence-un-couteux-gadget-presidentiel-165043

2/ Montpellier. Éducation Le Snes [syndicat FSU des lycées et collèges] appelle à la grève dès lundi (Midi Libre) / Sud Education : Tous en grève les 6 et 7 septembre 2010 et après on reconduit ! / SNUIPP-FSU (Primaire) : Un million de lettres pour l’avenir des enfants / Rentrée, ce qui change, ce qui coince (Libé) / Communiqué du NPA. Mobilisation contre la destruction du service public d’éducation / Les inspecteurs font un pas vers la désobéissance, par Sebastien Rome, directeur d’école élémentaire ZEP/REP à Lodève (Mediapart)

En guise d’intro pour bien mettre en perspective les mouvements sociaux à venir dans l’Education (et ailleurs !), voici le titre du jour (1er septembre) du Monde : Les profits des groupes du CAC 40 ont bondi de 85%

La crise n’est plus qu’un mauvais souvenir pour les grands groupes français. Les quarante sociétés, composant l’indice CAC 40, ont globalement augmenté leur bénéfice de 85 %, durant le premier semestre 2010. […] Elles dégagent à elles toutes, 41,5 milliards d’euros de résultats nets, pour un chiffre d’affaires de 631 milliards d’euros, en augmentation de 6,95 %. Leur rentabilité s’établit donc à 6,6 % en moyenne.

La suite ici : http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/09/01/les-profits-des-groupes-du-cac-40-ont-bondi-de-85_1405417_3234.html#ens_id=1216746

Montpellier. Éducation Le Snes appelle à la grève dès lundi (Midi Libre)

« Nous sommes dans l’académie de France qui connaît la plus forte dynamique de population et en même temps, on y supprime des postes. Du coup, nous sommes l’académie où le taux de scolarisation est toujours en dessous de la moyenne nationale, de quatre points. » Bernard Duffourg fustige aussi la nouvelle organisation de la formation des futurs enseignants. « On met aujourd’hui les stagiaires devant les élèves après une formation quasi inexistante de trois jours seulement » , affirme-t-il.

http://www.midilibre.com/articles/2010/09/01/MONTPELLIER-Le-Snes-appelle-a-la-greve-des-lundi-1366049.php5

Appel national : EDUCATION, EMPLOI, SALAIRES, RETRAITES LE SNES APPELLE A LA GRÈVE LES 6 ET 7 SEPTEMBRE

http://www.snes.edu/mobilisation

Sud Education : Tous en grève les 6 et 7 septembre 2010 et après on reconduit !

La rentrée ne doit pas se faire normalement. L’ampleur des mesures de destruction de l’école publique et le gel salarial promis à ses personnels le justifient pleinement. Mais il s’agit aussi pour nous, d’enclencher un mouvement d’ensemble, seul capable de stopper la politique mortelle de ce gouvernement contre l’École, les services publics et nos retraites.

Le 24 juin nous étions environ 2 millions dans la rue contre la « réforme » des retraites du gouvernement. Depuis, l’intersyndicale nationale dont SOLIDAIRES fait partie a décidé d’appeler à la grève générale interprofessionnelle le 7 septembre. Il faut un mouvement de grève générale au-delà de cette journée pour faire reculer ce gouvernement.

Oui, infliger une défaite à ce gouvernement c’est possible ! Il faut se réunir en AG d’établissement et de ville dès la prérentrée pour voter massivement la grève le 6 et le 7 septembre.

En AG, nous devons reconduire la grève jusqu’au retrait du projet de loi sur les retraites et à l’abandon des politiques de réduction de postes dans l’éducation !

http://www.sudeducation.org/Tous-en-greve-les-6-et-7-septembre.html

SNUIPP-FSU (Primaire) : Un million de lettres pour l’avenir des enfants

Le SNUipp adresse une lettre ouverte à tous les parents d’élèves pour exposer son analyse de la rentrée et les raisons de sa participation à la journée de grève et de manifestations intersyndicales du mardi 7 septembre. Diffusée à un million d’exemplaires, elle est distribuée par l’intermédiaire des enseignants des écoles.

http://www.snuipp.fr/Un-million-de-lettres-pour-l

Rentrée, ce qui change, ce qui coince (Libé)

http://www.liberation.fr/societe/0101655142-rentree-ce-qui-change-ce-qui-coince

Communiqué du NPA. Mobilisation contre la destruction du service public d’éducation

Avec 50 000 postes de personnels de l’éducation nationale supprimés depuis 2007, N. Sarkozy, et ses différents ministres de l’éducation nationale, peuvent postuler au titre de massacreurs en chef de l’éducation nationale.

La rentrée 2010 ne déroge pas à la règle que Sarkozy s’est fixé : 16 000 suppressions de postes, toujours moins d’enseignants titulaires, ouvrant ainsi la porte à la disparition des titulaires remplaçants, à une scolarisation dans de mauvaises conditions des enfants en situation de handicap, à l’inflation des heures supplémentaires, à l’emploi précaire pour boucher les trous, aux boites privées et autres officines qui prospèrent sur la destruction du service public d’éducation.

Pour lire la suite : http://www.npa2009.org/content/communique-du-npa-mobilisation-contre-la-destruction-du-service-public-deducation

Les inspecteurs font un pas vers la désobéissance, par Sebastien Rome, directeur d’école élémentaire ZEP/REP à Lodève (Mediapart)

Le SIEN-UNSA, principal syndicat des inspecteurs (1000 sur 1800) est prêt à dialoguer avec Alain Réfalo, le désobéisseur le plus sanctionné à ce jour (il faut dire, il avait eu la mauvaise idée de s’exprimer librement sur un blog très lu…). Le syndicat propose de rechercher des solutions, Inspecteurs-désobéisseurs, pour l’intérêt des élèves. Ceux qui ont donc eu la charge de frapper les désobéisseurs, aujourd’hui leur tendent la main. Cela ne manque pas de piquant quand on sait que le SE-Unsa, syndicat des enseignants du primaire, est toujours très reticent à la désobéissance des enseignants du primaire… […]

Luc Chatel, malgré « une rentrée qui se sera bien déroulée », est un capitaine sans bateau et resté à quai.

http://www.mediapart.fr/club/blog/sebastien-rome/310810/les-inspecteurs-font-un-pas-vers-la-desobeissance

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page