MONTPELLIER – La coordination de soutien aux sans-papiers sous le choc (Midi Libre)

Benoît Guerrée, le porte-parole de la coordination de soutien aux sans-papiers s’est dit « sous le choc » samedi à l’issue de l’entrevue avec le directeur du cabinet du préfet.

Rassemblés sur le Plan-Cabanes en début d’après-midi, bénévoles, comités ou syndicats manifestaient « car ça fait quatre mois jour pour jour que l’on a déposé 72 dossiers de régularisation ».

Un terme juridique fort puisqu’en l’absence de réponse, au terme de ces quatre mois, les personnes sans papiers sont immédiatement expulsables. « Le directeur de cabinet du préfet nous a clairement indiqué qu’il n’y aurait que 4 régularisations, 12 au maximum. » Une coordination qui appelle d’ores et
déjà à la mobilisation. (Midi Libre)


La coordination de soutien aux sans-papiers sous le choc

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page