Béziers Lettre Electronique du NPA N° 40

SOMMAIRE

CAPITALISME : LES EAUX USEES DE SAUVIAN EVACUEES SUR BEZIERS !

ANTICAPITALISME : MOBILISATION DES LYCEENS ET DES ENSEIGNANTS SUR LES LYCEES DE LA VILLE

REFORMISME : PSLA OU LE PS EST LA ?

ANTICAPITALISME : PAS DE POGROMS POUR LES ROMS

ANTICAPITALISME : MONTBLANC, DEBRAYAGE AU CHATEAU SAINT-PIERRE


…………………………..

CAPITALISME : LES EAUX USEES DE SAUVIAN EVACUEES SUR BEZIERS !

Agée d’un quart de siècle, la station d’épuration de Sauvian est actuellement saturée car elle était prévue pour la consommation de 4000 habitants. Face à ce constat le maire de Sauvian, Bernard AURIOL ( par ailleurs vice président de l’agglo en charge de l’eau et de l’assainissement ), vient de réaliser le raccordement des eaux usées de sa commune à Béziers. La station d’épuration de Sauvian est pourtant opérationnelle, rénovée en 2004 pour 250 000 euros, elle devrait simplement être agrandie. Elle sera pourtant démontée et déconnectée du réseau au premier trimestre 2011.

Coût de l’opération pour l’agglo, 3,9 millions d’euros, reconstruire une nouvelle station aurait coûté 2,5 millions d’euros !

Coût de l’opération pour les sauviannais, une dépendance totale de la commune vis-à-vis de la SCAM, l’entreprise délégataire de l’assainissement, qui fixera à sa guise les nouveaux tarifs.

Coût de l’opération au niveau écologique : 7 kilomètres de canalisation, traversée de l’Orb en tranchée ouverte, construction de postes de relevages ( pompes qui acheminent l’eau usée ) et enfin des boues d’épuration supplémentaires qui seront externalisées depuis Béziers sur Agde.

Le comité de Béziers du NPA décerne la casserole d’or au maire de Sauvian dans la catégorie nuisible pour l’écologie et les prises d’intérêt ( agglo / mairie ) et pour la dépendance qu’il instaure vis-à-vis du secteur privé ( SCAM ).

Ensemble, écologistes, anticapitalistes et antilibéraux locaux devront lui demander des comptes.

ANTICAPITALISME : MOBILISATION DES LYCEENS ET DES ENSEIGNANTS SUR LES LYCEES DE LA VILLE

Depuis le milieu de la semaine le lycée Jean Moulin de Béziers est bloqué par de nombreux lycéens qui entendent ainsi protester contre la réforme du second degré et contre la réforme des retraites. Le 8 octobre la mobilisation sur Jean Moulin a fait tache d’huile sur les deux autres lycées publics : Henri 4 et Mermoz. Rendez-vous est pris dans ces trois lycées pour la manifestation du 12 octobre et pour des mobilisations spécifiques dés le 11. Côté enseignant une grève perlée et roulante entre profs est initiée par plusieurs syndicats dont le SNES et SUD Education, des assemblées générales accompagnent le mouvement.

Pour le NPA qui a distribué plusieurs tracts sur tous les lycées de la ville, la jonction des mouvements lycéens et salariés sur la réforme des retraites est fondamentale. Cette jonction est crainte par le pouvoir UMP / MEDEF qui sait par expérience l’embellie contestataire qu’elle peut représenter. Cette jonction redoutée par le pouvoir, militants politiques, syndicaux, lycéens, parents d’élèves doivent la réaliser à Béziers et ailleurs.

REFORMISME : PSLA OU LE PS EST LA ?

Il est maintenant possible de construire dans le cadre d’un Prêt Social Location Accession ( PSLA ). Dans le Biterrois plusieurs programmes sont en cours de réalisation. Pour l’essentiel ces programmes permettent à des ménages, dont les revenus n’excèdent pas certains plafonds, d’accéder à la propriété immobilière dans un parc semi-public.
Le PSLA donne la possibilité à des locataires d’acheter leur maison pendant une période d’un à cinq ans dans des conditions beaucoup plus sécurisées que celles qui prévalent sur le marché dit ” libre “. Cette mesure typiquement réformiste comporte plusieurs lacunes : le prix de la maison à racheter est fixé par l’organisme propriétaire à des prix souvent élevés, le futur acheteur doit négocier lui-même avec sa banque et décrocher son prêt, les futurs acheteurs doivent impérativement avoir deux salaires.

Pour le NPA le PSLA ne règle pas l’accession des pauvres et très pauvres au logement et a fortiori à la propriété. Cette accession ne pourra être effective que si constructions, rénovations, crédits sont maîtrisés par les opérateurs et les élus.

Seul un programme et des élus réellement anticapitalistes pourront mener une telle politique.

Au niveau départemental ce n’est malheureusement pas le cas de la majorité PS / PCF.

ANTICAPITALISME : PAS DE POGROMS POUR LES ROMS

La tentative du pouvoir vichyste de transformer les Roms en bouc émissaires pour faire un écran de fumée populiste à l’affaire WOERTH / BETTENCOURT (et à la mobilisation sur les retraites ) doit être combattue car la population rom est une communauté qui connaît les pires conditions de survie au niveau européen. Se battre aujourd’hui pour les Roms, c’est se battre demain pour tous les parias du système capitaliste.

C’est pourquoi le comité de Béziers du NPA a programmé une action de solidarité alimentaire et politique avec cette communauté, au travers de deux actions conjuguées : un don alimentaire et une prise de parole politique ( banderoles et tracts ). Rendez -ous est donné aux militants qui veulent nous rejoindre jeudi 14 octobre à 17 h 30 au parking du péage autoroutier de Béziers ouest.

ANTICAPITALISME : MONTBLANC, DEBRAYAGE AU CHATEAU SAINT-PIERRE

Dans le cadre de la journée d’action nationale des personnels de la santé et de l’action sociale pour la défense de leurs conventions collectives du 7 octobre, les salariés du centre de l’Association des Paralysés de France ( APF ) se sont massivement mobilisés dans leur établissement. Comme des dizaines d’autres établissements ils ont ensuite manifesté leur colère à Montpellier (400 manifestants devant la préfecture ). L’enjeu de cette mobilisation est la seconde révision de la convention collective 51 et le ” toilettage ” de la convention collective 66. La section CGT de l’établissement organise la mobilisation qui concerne toutes les catégories de personnel afin d’empêcher un retour au droit du travail pur et simple, qui signifierait de fait un recul des acquis.

Pour le NPA, en cette période de mobilisation interpro, il est indispensable de faire le lien entre luttes catégorielles ( comme ici la convention collective ) et mobilisation sur les retraites. Car c’est tous ensemble dans le cadre d’une grève reconductible que nous battrons ceux qui orchestrent toutes les dérégulations sociales de l’UMP au MEDEF en passant par la FEHAP pour la convention collective 51.

…………………………………….

Biterrois : contacts NPA Havel alain : nathalie.vial@neuf.fr

Pour Motivées, nous avons deux points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze, derrière la Poste et le tabac/presse « La fraicheur » face au Trésor Public de l’Iranget.

Pour TEAN (Tout est à Nous), notre hebdo national, après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave coopérative de Béziers, a reçu ses premiers « TOUT est à NOUS » (7 numéros)

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants à se fournir sur ces lieux.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page