Université de Montpellier III évacuée ce matin par la police

Communiqué du collectif de Grève Université évacuée… la lutte continue !!!
Après les interventions policières au sein même des universités (comme cela s’est fait à , Aix,Tolbiac, Nantes entre autres), l’intervention de l’armée à Nanterre, le gouvernement a fait le choix de poursuivre dans sa volonté de mater l’opposition des étudiant-e-s à la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU).

Aujourd’hui à 5 heures du matin, près de 200 CRS et policiers de la BAC sont intervenus sur…

l’Université Paul Valéry à la demande du président de l’Université. L’objectif : évacuer la trentaine d’étudiants qui occupent deux des amphithéâtres comme l’Assemblée Générale l’a précédemment acté. Cette occupation, légitime et votée démocratiquement, est le prétexte bien mince qui fut nécessaire à la présidence afin de casser la lutte qui s’annonce dure et longue. Aucune violence ne fut constatée mais cinq personnes furent arrêtées, sans que pour l’instant nous n’ayons de nouvelles ou de raisons.

Le comité de mobilisation de Montpellier III condamne fermement toutes interventions et présence policière dans un campus universitaire. Près d’une dizaine d’Universités ont déjà été évacuées par les forces de l’ordre depuis le début de la mobilisation étudiante, fait inédit dans l’histoire des mouvements de contestation de la jeunesse !

Nous demandons dès à présent la démission du président de l’Université et une prise de position claire du Conseil d’Administration à ce sujet. Nous appelons tous les enseignants, étudiants et personnels à se joindre à cette condamnation, à venir participer aux prochaines mobilisations et assemblées générales afin d’affirmer que jamais la communauté universitaire ne laissera les Universités devenir des zones de non-droit où s’applique la volonté antisociale du gouvernement.

Nous ne baisserons pas les bras ! Nous exigeons la libération des grévistes interpellés sans poursuite judiciaire ! Nous continuerons la lutte contre la loi d’autonomie, contre la casse du service public et contre la logique sécuritaire sans précédent imposée par l’Etat !

Nous vous invitons

Conférence de presse à 14h00 au local de l’Union syndicale SOLIDAIRES ( 23, rue Lakanal).

RENDEZ VOUS : LUNDI 11H DEVANT L’ENTREE PRINCIPALE DE L’UNIVERSITE PAUL VALERY fermée arbitrairement jusqu’à mercredi. A l’autoritarisme et la violence nous opposerons la démocratie directe et la légitimité de nos luttes !

Pour nous contacter :

Ben 06 18 95 42 64

Mathieu 06 27 07 18 38

Communiqué de la LCR

Après l’intervention policière contre les étudiants en grève de Montpellier III,
La LCR 34 assure les étudiants et le comité de grève de toute sa solidarité, dénonce l’intervention policière méthode de plus en plus utilisée pour casser le mouvement social.

Elle exige la liberation des étudiant-e-s interpellée-e-s.

La LCR partage les objectifs des mouvements sociaux en cours tant contre l’autonomie des universités que contre la réforme des régimes spéciaux, prélude à une nouvelle attaque contre l’ensemble des retraites.

La LCR appelle à faire du 20 novembre une grande journée de mobilisation et de luttes contre Sarkozy et son gouvernement. Celui-ci pratique la désinformation, l’intimidation, la manœuvre, et maintenant la répression pour faire passer sa politique de démolition sociale.

La LCR a également proposé à toutes les organisations de gauche, politiques, syndicales, associatives, une réunion unitaire afin d’engager une solidarité active avec les luttes en cours (université, SNCF, ..)

Cette réunion doit se tenir cet après midi à 17 h dans ses locaux (14 rue du commerce).

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page