Béziers La folie des grandeurs !

Communiqué d’Aimé COUQUET, Conseiller Municipal PCF, NPA et Citoyens

Après l’opération immobilière de l’Hours qui coûte cher au contribuable local, le Sénateur-
Maire, Raymond Couderc se met a rêver de remplacer Georges Frêche pour lui ravir le
titre de « Grand Bâtisseur ». Je lui conseille de s’occuper d’abord, de l’état de délabrement
avancé de nombreuses rues et trottoirs de la ville.

Ensuite, je lui demande de respecter les simples règles de la démocratie inscrites dans la
loi de notre pays, ne serait-ce que pour donner le bon exemple aux générations futures.
Parmi d’autres, je prends un exemple récent : son annonce publique de « trois heures de
stationnement offertes
». Il n’y a que le Conseil Municipal qui puisse décider de financer
une telle opération. Une fois de plus, Raymond Couderc s’assoit sur le Code Général des
Collectivités Territoriales. Il considère l’assemblée communale comme une chambre
d’enregistrement.

Enfin, le projet de la Communauté d’Agglomération de Béziers élargie jusqu’à Bédarieux :
c’est la folie des grandeurs qui l’emporte sur la nécessité de fournir aux administrés des
services publics de proximité et moins coûteux.

Cette fuite en avant pour satisfaire aux diktats de l’Europe et à une certaine mégalomanie,
nous la payons cher et nous la paierons encore plus cher si nous laissons faire !

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page