La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°45)

SOMMAIRE

CAPITALISME : VERS LE SUD, LE NORD OU L’ OUEST, L EXTENSION DE L’ AGGLOMERATION RESTERA ANTIDEMOCRATIQUE

ANTICAPITALISME : LES PAULOS ET LES PAULETTES BLOQUENT POLE EMPLOI

CAPITALISME : BEZIERS, C’ EST LA CAF QUI LE DIT, LA PAUPERISATION AUGMENTE !

ECOLOGIE : VOIE VERTE BEDARIEUX / MAZAMET, BRAVO POUR L ECOLOGIE, RESTE LA GESTION ECOLOGIQUE

CAPITALISME : BEZIERS, COUDERC ET L’ UMP INVENTENT LE CONCEPT HLM VIDE !

Vue de Béziers certain jour de manif pour les retraites…


CAPITALISME : VERS LE SUD, LE NORD OU L’ OUEST, L EXTENSION DE L’ AGGLOMERATION RESTERA ANTIDEMOCRATIQUE

La bombinette lancée par COUDERC sur l’extension de l’agglomération Béziers / Méditérranée vers le nord ( Bédarieux ) vise à obliger les élus à se positionner en dehors des logiques de partis. Cette opération politicienne est censée faire pendant à l’ extension de l’agglomération de Montpellier vers Sète. Pour le NPA le seul et vrai problème c’est qu’une agglomération est une structure antidémocratique où les élus se cooptent entre eux sans pouvoir être révoqués. Ils lèvent des impôts et administrent un territoire en dehors de tout contrôle de la population. Ce rêve bureaucratique n’est pas le nôtre, la structure élective à laquelle nous croyons c’est celle qui maintient un lien direct entre élus et citoyens. Les regroupements de communes ne peuvent donc pas être forcés, ils ne peuvent se faire que sur la base de la libre adhésion autour de projets ponctuels et fédérateurs soumis au contrôle de la population.

Les projets de COUDERC et de l’ UMP sont ceux du capitalisme, ils visent à créer des mégas structures où, sous le prétexte de l’efficacité économique, la démocratie n’existe plus. Ailleurs, sur Montpellier il est regrettable que le PS majoritaire épouse les mêmes thèses au nom du social libéralisme.

ANTICAPITALISME : LES PAULOS ET LES PAULETTES BLOQUENT POLE EMPLOI

Les salariés de Pôle Emploi, les Paulos et les Paulettes, comme ils se nomment pour ridiculiser le nouveau nom né de la fusion Assedic / ANPE, ont engagé une grève reconductible nationale tournante par région. Au niveau local l’agence de Béziers Montimaran a été bloquée par plusieurs dizaines de salariés. Prévu de longue date, ce mouvement revendicatif a été boosté par l’annonce de la suppression de 1800 postes en 2011. Sur Béziers les plateformes téléphoniques qui inscrivent et indemnisent les demandeurs d’emplois et le service entreprise sont menacés, ce qui créerait de nouvelles charges pour les agents restants. Les 3 agences de Béziers étaient en grève, bloquées, comme celles d’Agde et Pézenas. Le mouvement à été suivi par 50 % des salariés. Soutien total du NPA aux Paulos et aux Paulettes dans leur lutte contre les suppressions de postes.

CAPITALISME : BEZIERS, C’ EST LA CAF QUI LE DIT, LA PAUPERISATION AUGMENTE !

La Caisse d’Allocations Familiales de Béziers compte 54 234 allocataires; sur ce nombre 24 % sont des familles monoparentales, 15 457 personnes sont bénéficiaires d’un minimum social, soit une augmentation de 4,7 % en un an. 1745 personnes perçoivent le RSA, soit 20 % d’augmentation, 96 % sont des femmes et 44,4 % ont un enfant à charge. Le logement représente 30 % de l’ensemble des prestations, 1182 prêts d’équipement du logement ont été accordés à des familles dont le quotient familial est inférieur à 600 euros par mois. Le rapport d’activité 2009 de la CAF Béziers dresse le tableau social d’une zone sinistrée. Loin, très loin des paillettes du Polygone et autres temples de la consommation et des courbes de croissance, des familles et des personnes survivent. Leur nombre est en augmentation, c’est aussi ça le capitalisme.

ECOLOGIE : VOIE VERTE BEDARIEUX / MAZAMET, BRAVO POUR L ECOLOGIE, RESTE LA GESTION ECOLOGIQUE

Le département de l’Hérault a acquis et aménagé le tronçon de l’ancienne voie ferrée de Courniou à Mons-la-Trivalle pour l’ouvrir aux piétons, cyclistes, cavaliers. Pour le NPA en plus d’être une voie sûre et pratique pour les habitants, cet axe de circulation pose les jalons d’un tourisme vert qui peut associer populations locales et vacanciers autour d’activités de loisirs, de pleine nature et de découvertes du patrimoine. Pour le NPA une voie verte, c’est aussi un moyen de redéfinir de nouvelles démocraties locales autour de projets et de services dans le cadre d’un contrôle accru de la population. Si la majorité PS du Conseil Général a voté cet aménagement pour un coût tout à fait correct de 361 000 euros, il reste maintenant à imposer aux élus du département les structures démocratiques qui peuvent donner vie et corps au projet voie verte. En imposant un droit de regard et un droit de participation et de contrôle nous passerions d’un effet d’annonce vert à un mini projet de société.

CAPITALISME : BEZIERS, COUDERC ET L’ UMP INVENTENT LE CONCEPT HLM VIDE !

L’UMP et le sénateur-maire-président de l’Agglo, Raymond COUDERC, sont des récidivistes: les pauvres, les Roms, les étrangers, ils les aiment quand ils sont loin de leur ville. Eux ce qu’ils préfèrent c’est les retraités qui viennent de loin, qui votent bien et qui ont peur des pauvres. Pour éviter que pauvres, Roms et étrangers s’installent et pour éviter qu’ils ne fassent peur aux retraités espérés, COUDERC et l’ UMP inventent le concept HLM vide. Le principe est simple, il suffit de ne pas louer une partie du parc locatif.

Ce scandale qui vient d’être dénoncé par la CLCV locale porte sur un taux record de 8,4 % de logements HLM inoccupés ( au niveau national la moyenne est de 4,5 % ! ). Selon la CLCV 527 logements seraient vacants à Béziers, alors que prés de 2000 familles sont sur listes d’attente ! Pour le NPA ce que dénonce la CLCV c’est ni plus ni moins qu’un système de non remplissage organisé autour de la destruction programmée mais pas réalisée de logements et de la vacance commerciale.

Pour 240 logements Laurent ORLANDO le directeur de l’office HLM est incapable de fournir une explication rationnelle !

Le NPA proposera en concertation avec la CLCV et les camarades PCF et citoyens de la liste municipale “100 % à gauche”, de traiter ce scandale au niveau municipal.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page