La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°46)

ANTIFASCISME : BEZIERS / NISSAN, NON A LA RECUPERATION PAR L’ EXTREME DROITE D’ UN TRAGIQUE FAIT DIVERS

Besson à Paris, Aboud (député UMP) à Béziers ou comment légitimer les idées d’extrême droite et commencer à tisser des ponts politiques avec elle

CAPITALISME : AEROPORT BEZIERS / AGDE, LES SUBVENTIONS DES COMMUNAUTES DE COMMUNES ET D’ AGGLOMERATION, DU CONSEIL GENERAL ET REGIONAL ATTIRENT UN NOUVEAU PREDATEUR : FLYBE

ANTICAPITALISME : BEZIERS, LES SYNDICATS DE LA PENITENTIAIRE FONT LE MUR

ECOLOGIE : MONTADY, LE PROJET DE FERME PHOTOVOLTAÏQUE ELEVE LA CONTESTATION


ANTICAPITALISME : LES RENDEZ VOUS DE LA SEMAINE PROCHAINE


ANTIFASCISME : BEZIERS / NISSAN, NON A LA RECUPERATION PAR L’ EXTREME DROITE D’ UN TRAGIQUE FAIT DIVERS

Le Bloc Identitaire et la Ligue du Midi, deux organisations “fachoïdes”, tentent, depuis plusieurs semaines, de récupérer un tragique fait divers ( tir à bout portant d’un papy chez lui contre deux cambrioleuses d’origine rrom ). Le papy incarcéré, maintenant en liberté surveillée, n’a jamais cessé de dire qu’il regrettait et qu’il ne souhaitait pas que son passage à l’acte soit récupéré par l’extrême droite. Malgré cela l’extrême droite identitaire tente de faire son fond de commerce de ce drame. Pour cela elle n’hésite pas à taguer le village de Nissan, distribuer des tracts sur le marché, tenter de s’infiltrer dans les manifestations d’un comité de défense local, manifester devant la prison du Gasquinoy. Sourde aux rejets du principal concerné, de la population, des élus locaux, l’extrême droite tente, malgré tout, de surfer sur la vague identitaire anti rroms lançée par l’UMP au mois d’août. Le deuxième objectif des “fachoïdes” c’est de construire des liens avec la droite nationale et d’embarquer celle-ci sur leur thèses.

Si la mayonnaise n’a pas pris avec papy, élus locaux et population, il n’en va pas de même avec les élus de la droite nationale biterroise puisque le conseiller municipal UMP Onderwater ( fils d’un candidat FN ) et le député UMP ABOUD ( adhérent de la Droite Populaire, un courant de l’ UMP qui prône une alliance avec le FN ) ont constamment développé des thèses similaires à celles du Bloc Identitaire et de la Ligue du Midi.

Aujourd’hui, conséquence logique de telles affinités, les nazillons veulent défiler dans Béziers. Une manifestation est prévue samedi 20 novembre au matin. Face à ce palier supplémentaire que tente de franchir l’extrême droite, nos camarades d’ ATTAC ont lancé le projet d’une riposte commune, un communiqué de presse à été rédigé dans l’urgence et une riposte plus large va être envisagée dans le cadre d’une prochaine réunion unitaire. Le communiqué signé par les organisations et partis suivants : ATTAC, ABCR, EUROPE ECOLOGIE LES VERTS, FASE, LDH, NPA, PCF, PG, PS ( Béziers sud ), est mis en ligne sur le site du NPA 34 : Béziers Communiqué unitaire contre le rassemblement d’extrême-droite du 20 novembre

CAPITALISME : AEROPORT BEZIERS / AGDE, LES SUBVENTIONS DES COMMUNAUTES DE COMMUNES ET D’ AGGLOMERATION, DU CONSEIL GENERAL ET REGIONAL ATTIRENT UN NOUVEAU PREDATEUR : FLYBE

Nous en avons souvent parlé dans cette Lettre Electronique, l’aéroport de Béziers / Agde a été entièrement construit, rénové, agrandi, modernisé, sponsorisé par des fonds publics. Malgré ces investissements publics c’est une société privée la multinationale RYANAIR qui utilise à son seul profit cette infrastructure. La suite nous la connaissons: billets d’avion à prix cassé comme le low-cost social que pratique partout cette compagnie.

Attiré par les gains, convaincu que le site est viable compte tenu des investissements engagés par les pouvoirs publics, un deuxième prédateur, FLYBE, va ouvrir une ligne vers le sud de l’Angleterre. Pour Pascal PINTRE, le directeur de l’aéroport : << il ne faut pas s'arrêter là ...>>. D’autres sociétés low-cost comme BMIBABY, Jet 2, EASYJET, sont démarchées ). Pour le NPA il est grand temps d’arrêter les frais car tous les aménagements ultérieurs d’agrandissement et de modernisation seront supportés par les contribuables et les bénéfices iront aux sociétés low-cost. Pour le NPA, les investissements au public et les profits au privé, c’est non définitivement non !

ANTICAPITALISME : BEZIERS, LES SYNDICATS DE LA PENITENTIAIRE FONT LE MUR

Un appel national des syndicats pénitentiaires CGT, FO, FSU et CFDT a été relayé sur la prison du Gasquinoy par les syndicats CGT et FO. Dans la pénitentiaire comme partout ailleurs la Révision Générale des Politiques Publiques ( RGPP ) fait des ravages : non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, un surveillant peut avoir en charge 80 à 90 détenus, des missions sont transférées de la police à la pénitentiaire, la mobilité interprison tente d’être imposée.

Pour lutter contre cette dégradation des conditions de travail ( la pénitentiaire a perdu 4000 postes depuis 2004 ! ), les syndicats FO et CGT de la prison du Gasquinoy ont érigé un mur de parpaings pour bloquer l’entrée du site. La prison a été ainsi bloquée de 5 h 30 du matin à midi devant un directeur sidéré. Pour le NPA deux questions doivent être posées dans les prisons : les conditions d’incarcération des détenus et la surpopulation carcérale, et les conditions de travail des gardiens de prison. Ces deux questions qui synthétisent la culture du chiffre gouvernementale, sont indissociables, elles doivent être abordées conjointement.

ECOLOGIE : MONTADY, LE PROJET DE FERME PHOTOVOLTAÏQUE ELEVE LA CONTESTATION

Le projet privé d’implantation d’une ferme photovoltaïque de 47 hectares sur des terres agricoles situées entre Montady et Capestang, en bordure de l’étang suscite une recrudescence de contestation. Le NPA avait pris position dans la Lettre Electronique n°45, le Parti de Gauche et les Verts viennent de faire de même. Le Parti de Gauche appelle justement la population de Montady à donner son avis dans le cadre de l’enquête publique et à signaler, bien sûr, son opposition. Le parti des Verts, de son côté, souligne l’aberration écologique de ce projet : sols riches confisqués et détruits par l’adjonction de produits phytosanitaires. Le NPA se félicite de la réaction de ces partis et espère qu’autour et avec les Montadynois il sera possible de construire un front de résistance au capitalisme vert.

ANTICAPITALISME : LES RENDEZ VOUS DE LA SEMAINE PROCHAINE

MARDI 23 NOVEMBRE : 17 H 00, appel a manifester de l’intersyndicale biterroise devant la sous-préfecture contre la loi sur les retraites

18 h30, à la Cimade, Assemblée Générale des comités interpro héraultais pour débattre de la suite de la mobilisation sur les retraites.

18 h30, au Sahuc, le comité NPA Saint-Pons organise une réunion débat sur le Chiapas et une coopérative de café solidaire. ( tel j.m.villeroux 06 46 30 40 00 ).

JEUDI 25 NOVEMBRE : 18 H 15, siège du PCF, réunion de la liste municipale NPA, PCF, CITOYENS, préparation du prochain conseil municipal

19 H 00, Cimade, ciné soupe << Une marche en avant >>, un film de J.F.NAUD ( en présence de l’auteur ) sur l’exode des populations subsahariennes vers l’Europe

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page