Le TER à un euro en janvier 2011 : par la grâce de la Frêchie défraîchie … le train nous mène en bateau !

Le TER à un euro en janvier 2011 en Languedoc-Roussillon : une promesse irréaliste (Montpellier Journal)

Dès les élections gagnées, Georges Frêche avait indiqué que la mesure ne serait pas facile à mettre en œuvre. Et maintenant, Christian Bourquin, son successeur à la présidence de la région, charge la SNCF pour justifier le retard.


(L’Hérault du Jour)

La méthode Bourquin à la Région ? D’abord revenir sur les promesses faites aux électeurs du temps du système Frêche !


Le TER à un euro en janvier 2011 en Languedoc-Roussillon : une promesse irréaliste (Montpellier Journal)


(L’Hérault du Jour)

Tenir les promesses, sur le TER à un euro, de Frêche…mais aussi de Bourquin lui-même…De la faible durabilité des discours des épigones de Septiman Ier !

Lecture complémentaire : Un collaborateur de Christian Bourquin prétend faire de l’information (Montpellier Journal)

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page