Hérault Métallurgie Entre délocalisations, pressions sur les salariés et débrayages…

CGT métaux : “Les employeurs n’ont en tête que la délocalisation” […] CGT Renault : “[La réalité vécue par les salariés c’est] le mal vivre dû à la pression exercée par l’encadrement, les états de stress, les arrêts maladie pour dépression, les démissions directes ou déguisées en ruptures conventionnelles…” […] Vers midi un peu plus de trente cinq salariés ont répondu à l’appel de la CGT. (L’Hérault du Jour du 1er décembre 2010)


Pour augmenter la lisibilité de l’article, cliquer sur l’onglet Affichage de votre ordinateur, puis sur Zoom, puis encore, autant de fois que nécessaire, sur Agrandir. Une fois la lecture finie revenir sur Normal.

Sur Auxel Vendargues (situation abordée le 23 novembre dans cet article : Vendargues, offensive patronale contre l’emploi (2) : le site Auxel menacé de disparition, les salariés ont débrayé lundi !) :

L’Hérault du Jour (30 novembre 2010)

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page