A propos du suicide de l’enseignante de Béziers…

L’AG des personnels du Lycée Jean Moulin, où
enseignait cette professeure, a pris un ensemble de décisions (voir détail
ci-dessous)

Sur Béziers :Mardi 18 octobre : Marche blanche, départ du lycée à 14 h

Sur Montpellier : Mercredi: Marche blanche, départ 15h
place de la Comédie
direction le rectorat 

La position du NPA : NPA Béziers : à propos du drame du lycée Jean Moulin

19 octobre : Suicide au lycée : l’hommage du père de l’enseignante (Midi Libre)

18 octobre : La colère à Jean-Moulin (Midi Libre)

17 octobre : Drame au lycée Jean-Moulin : les obsèques de l’enseignante ont lieu cet après-midi (Midi Libre) / Des ballons blancs dans le ciel en hommage à leur enseignante (Midi libre)

Suite à l’AG des personnels du Lycée Jean Moulin voici les
décisions prises :

  • Cet après-midi, lundi 17 octobre, de 14h30 à 15h30 un moment
    de recueillement est prévu devant le lycée .

    • Mardi : AG des personnels à 8h au lycée Jean Moulin . Marche blanche prévue,
      départ du lycée à 14h.
  • Mercredi: Marche blanche à Montpellier départ 15h place de la Comédie direction le
    rectorat .
  • Jeudi: Moment de
    débrayage dans les établissements de 10h à 11h .

19 octobre : Suicide au lycée : l’hommage du père de l’enseignante (Midi Libre)

18 octobre : La colère à Jean-Moulin (Midi libre) Lire aussi : Suicide au lycée : les syndicats appellent à “une marche blanche académique” à Montpellier

Drame au lycée Jean-Moulin : les obsèques de l’enseignante ont lieu cet après-midi (Midi libre)

Des ballons blancs dans le ciel en hommage à leur enseignante (Midi Libre)

Communiqué du SNES, du SNEP, du SNUEP académiques et de la FSU régionale
 
Le
suicide de notre collègue du lycée Jean Moulin de Béziers a suscité une
très forte émotion, dans notre académie, mais aussi dans la plupart des
établissements de France.
Une très forte émotion, et aussi une très forte solidarité.
Ce dont témoignent les innombrables messages que nous recevons de toute la France.
 
En
contact permanent avec nos collègues qui y font vivre le Snes, nous
avons fait le choix  de soutenir et de renforcer les initiatives
proposées par l’ensemble des collègues du lycée Jean Moulin, et
d’appeler toute la profession à exprimer dans le cadre de ces
initiatives son émotion et sa solidarité, mais aussi son indignation et
ses exigences .
Les
assemblées générales qui se sont tenues à Jean Moulin vendredi et ce
matin ont décidé d’organiser une marche blanche sur Béziers demain mardi
18 octobre après-midi et de proposer une marche blanche au niveau
académique mercredi 19 après-midi.
 
Le
Snes, le Snep, le Snuep, et tous les syndicats de la FSU
Languedoc-Roussillon appellent tous les collègues de l’académie, mais
aussi les parents d’élèves, les lycéens et toute la communauté éducative
à participer massivement à cette marche blanche académique.
Elle aura lieu mercredi 19 octobre, et partira à 15h de la Comédie (rendez-vous au niveau de l’office du Tourisme).
 
Chacun de nous est concerné.
Manifestons par milliers mercredi.
 
Les secrétariats académiques du Snes, du Snep et du Snuep,
La FSU Languedoc-Roussillon

Communiqué de Sud Education 34

 Le syndicat SUD-Education de l’Hérault souhaite faire part
de la vive émotion suscitée dans

l’ensemble de la profession par le suicide de notre collègue
dans la cour du Lycée Jean Moulin de Béziers.

 SUD adresse d’abord ses condoléances et sa compassion aux
proches et à la famille de notre collègue.

Notre syndicat se tient aussi aux côtés des personnels et
des élèves de l’établissement et de la ville profondément marqués par ce drame.

 SUD-Education ne tolère pas les propos du ministre Luc
Chatel sur la fragilité psychologique de notre collègue. Lorsqu’un drame de
cette nature survient, c’est toujours vers la vie personnelle des intéressés que
se tournent le regard des patrons (à Orange, chez Renault, à la SNCF, …).

 Début septembre, Luc Chatel en visite à Béziers s’était
“félicité de la qualité de la rentrée à Béziers”. Des enseignants,
syndiqués, avaient voulu le rencontrer pour lui signifier une réalité bien
différente, en particulier à Jean Moulin. Luc Chatel n’a pas daigné les
recevoir. Un mépris du ministre qui prend une signification douloureuse
aujourd’hui.

 Non, notre collègue n’était pas fragile professionnellement
!

 Pas plus ni moins que la plupart des enseignants confrontés
à la pression croissante de la hiérarchie, à la dégradation des conditions de
travail, aux détériorations successives du système éducatif, à une destruction
programmée de nos métiers avec la suppression de la formation initiale et
continue.

 Comme l’indique le Parquet de Béziers, le choix qu’elle a
fait et le lieu de son suicide montrent bien une réelle souffrance liée à
l’exercice de son métier.

 Son acte est symboliquement très fort et doit interpeller
nos responsables sur les souffrances au travail de toute une profession.

 SUD-Education demande qu’une enquête administrative soit
diligentée sur place. C’est une des missions de l’Inspection Générale de
l’Administration de l’Education Nationale.

 SUD-Education s’associe et apporte son soutien aux
initiatives qui seront prises au niveau local et départemental par les
collègues de l’établissement..

 SUD- Education 34 demande à la Fédération Nationale
SUD-Education de s’associer et d’appeler aux mobilisations nationales qui
seront proposées par ces collègues.

15 octobre 2011

17_10_11_Lycee_jean_Moulin.jpg

L’hérault du Jour du 14 octobre

18_10_11_Suicide_prof_1.jpg

18_10_11_Suicide_prof_2.jpg

18_10_11_Suicide_prof_3.jpg

18_10_11_Suicide_prof_7.jpg

18_10_11_Suicide_prof_5.jpg

18_10_11_Suicide_prof_4.jpg

18_10_11_Suicide_prof_6.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page