Béziers. Vigilance et exigences un mois après le suicide d’un employé de la CPAM…

Béziers. Depuis le drame, la Cnam promet plus de vigilance (Midi Libre)

Un mois après le décès de Thierry Hainaut qui s’est pendu dans les
locaux de la caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de Béziers le
29 février, les représentants CGT du comité d’entreprise sont montés à
Paris à la rencontre de la direction de la caisse nationale
d’assurance-maladie (Cnam) afin de faire le point sur la situation.

L’article

A lire aussi

Béziers. “Je m’appelais Thierry Hainaut et j’aurais eu 52 ans le 31 mai 2012″… 08_04_12_Suicide.jpg

Montpellier. Un suicide, le capital a encore tué

La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°9 et 10)

Illustration : article_cpam.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page