Dessin de dérision laïque…à l’occasion des JMJ de Madrid

A
l’heure où se tiennent les cléricales JMJ (Journées Mondiales de la
Jeunesse) à Madrid avec visite du Pape pour couronner le bénitier, le
dessinateur Kalvellido nous offre le dessin ci-dessous sur le site bien
nommé Rebelión.

19 août : nouvelle agression policière (vidéos), le parti socialiste (PSOE) s’en émeut mais le porte-parole du gouvernement nie les faits !

18 août : A Madrid, une manifestation laïque contre la déferlante JMJ (Rue 89)

17 août : A Madrid, les JMJ critiquées par les manifestants pro-laïcité (Libération)/ Ciel ! L’Eglise accorde son pardon aux femmes ayant avorté ! / La police charge contre les manifestants laïques

16_08_11_Rezo_porke_Dios_no_exista.jpg

Je prie pour ke (sic) Dieu n’existe pas !

Rebelión

19 août : Madrid. Nouvelle agression policière (vidéo et vidéo 2)

Le PSOE estime injustifiables les “excès” policiers et demande une enquête mais le porte-parole du gouvernement nie les faits !

18 août : A Madrid, une manifestation laïque contre la déferlante JMJ (Rue 89)

17 août : A Madrid, les JMJ critiquées par les manifestants pro-laïcité (Libération)

On retiendra l’union sacrée que l’évènement a suscitée entre le
gouvernement
socialiste et le très droitier Parti Populaire : le premier, pourtant
engagé dans un ultracapitaliste tour de vis contre “son” peuple, finance
le
machin à hauteur de 25 millions d’euros, à quoi s’ajoutent les
exemptions fiscales accordées aux grandes entreprises qui ont mis au pot ecclésial une nouvelle louche de 25 millions d’euros. Le second, qui dirige la
région autonome et la mairie de Madrid, met toutes ses infrastructures
au
service de “son” hyperréactionnaire Eglise et dénonce la provocation
des laïques !

Ceux-ci, en effet, qui se
sont vu opposer dans un premier temps l’interdiction de leur “procession
athée”, espèrent rassembler des milliers de personnes demain, mercredi 17 août, dans les
rues de Madrid.

…………………

Ciel ! L’Eglise accorde son pardon aux femmes ayant avorté !

C’est dans le quotidien El País de ce mercredi que nous lisons la nouvelle. Les prêtres ont reçu le feu vert du cardinal chef Rouco, la tête politique néofranquiste de l’Eglise espagnole  : le pardon est accordé aux femmes ayant avorté et ayant été, par là-même, excommuniées ! Mais, attention, la générosité des soutanes a ses limites : cela ne sera possible qu’entre le 15 et le 21 août, seulement sur Madrid et, cerise sur l’hostie, il faudra que les pécheresses se soient confessées et repenties… Ah, encore une chose, le pardon sera, bien entendu, acquis après une pénitence dont il est explicité qu’elle pourra prendre la forme d’une prière du rosaire, d’une donation à des oeuvres pieuses, d’un pélerinage vers un lieu marial (référence, mécréants, au 15 août) ou, plus simplement et naturellement, de l’engagement à avoir des enfants (au pluriel SVP)… Rien de nouveau sous le soleil torride de l’Espagne noire (ne confondons pas, les couleurs d’un Durruti étaient le noir…et le rouge!) qui réserve toujours le meilleur d’elle-même aux femmes…

Encore (bis) une chose, c’est dans ce contexte de misogynie catholicarde que le vice-secrétaire général du PSOE a vilipendé les manifestants laïques et rejeté leurs critiques du coût des festivités papales; le président, socialiste aussi, du Congrès a, quant à lui, exalté le “leadership moral” du grand manitou vaticanesque. Entre grenouilles de bénitier et autres rats de sacristie, le socialisme espagnol reste fidèle à ses multiples renoncements !

……………………..

La police charge contre les manifestants laïques (info du quotidien Público)

Ce sont d’abord les “pélerins” des JMJ qui ont essayé d’interdire, aux cris de “c’est la place du Pape”, l’accès à la plaza del Sol (la place des Indignés) aux milliers de manifestants réclamant, entre autres choses, la laïcité de l’Etat. Débordés par les laïques, les proJMJ ont dû quitter la place mais la police s’est promptement chargée de nettoyer les lieux par quelques violentes charges. Pélerins protégés et cocoonés, laïques tabassés, ainsi va l’Espagne de Zapatero !

……………………

A lire

Madrid, des “indignés” aux pèlerins catholiques (Le Monde)

Extrait : “Quant aux “indignés”, ils ont été, pour leur part, chassés de l’emblématique Puerta del Sol il y a deux semaines pour céder la place aux pèlerins. Mais ils organiseront, vendredi 19 à 21 heures, sur le Paseo del Prado, une “assemblée thématique sur la sexualité, le genre, l’avortement et les soins palliatifs” à laquelle ils invitent les participants aux JMJ…”

Le pape sera fêté en Espagne, mais le coût des JMJ est critiqué (Reuters)

JMJ : Benoît XVI, la nouvelle cible des Indignés espagnols (Le Point)

Manifestación ante la visita papal

Sur le cours capitaliste du gouvernement socialiste et sur le mouvement des indignados

L’Espagne dans l’impasse capitaliste (par Jerome Duval, cadtm.org)

Espagne : l’état de rébellion est parti pour durer

Une indignée espagnole au café Motivé-e-s de Montpellier

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page