Deux ans après son élection, le vent se lève contre Saurel !

Saurel est un vieux notable du PS, ancien adjoint à des postes décisifs comme l’urbanisme ou la culture à la Mairie de Montpellier et en même temps conseiller général. Non désigné par le PS comme candidat lors de la dernière élection municipale, il décida de se lancer comme candidat “citoyen”. Surfant sur le rejet des partis, sur les désirs de démocratie et de proximité, il gagna l’élection .  Tout juste deux ans plus tard, l’exercice de son mandat est affligeant.

_cid_AFC12A30-34D4-44E7-BE7E-AD135CF7DD6D_home.jpg
 

 

 

En raison de sa politique, il est en conflit ouvert avec le personnel municipal, avec les habitants du quartier défendant un parc à Las Rebes, avec toutes celles et ceux refusant les grands projets inutiles comme la nouvelle gare TGV de la Mogère, avec la FCPE et les parents suite au conflit avec le personnel des cantines, avec les salariés et les syndicats refusant les privatisations sous forme de délégation de service public…..

Tout cela avec les records de pauvreté de notre ville !

 

650 000 euros pour Miss France, 850 000 euros pour la vidéo-surveillance !

Alors que la liste des besoins sociaux insatisfaits est énorme,  Saurel décide de consacrer 650 000 euros d’argent public pour accueillir l’élection de Miss France!, un concours à la fois empreint de machisme primaire et de ringardise. Il décide de continuer à multiplier les caméras de video-surveillance, 35 nouvelles caméras vont être installées pour un montant de  850 000 euros. Coût d’installation auquel il faut rajouter la maintenance et l’équipe de personnel passant son temps à visualiser, ce coût fixe approche les 2 millions d’euros !!

 

Les privatisations comme politique municipale !

En peu de temps, nous venons de connaître la mise en Délégation de service public du Planétarium, de la future crèche Boussinesq (qui doit remplacer la crèche Sophie Lagrèze aujourd’hui en régie municipale), la crèche J. Baker, qui a été donné à l’entreprise People ans Baby ;  le service du ménage des cantines scolaires  est, lui aussi, menacé « d’externalisation » c’est à dire d’être donné au privé…..

 

Et ça continue…

Sans oublier le projet de nouveau stade de foot que Saurel veut construire à Lattes et pour lequel il dit être prêt à mettre 150M d’euros ! Le coin Lattes – Boirargues va être terrible : A9, ligne TGV, nouveau stade !

 

Un autoritarisme permanent !

Sur l’ensemble des sujets, Saurel fait preuve d’un autoritarisme total. Nous sommes loin des discours sur la démocratie et la parole aux citoyen-nes.

Prenons quelques exemples :

  • Le personnel de la crèche Sophie Lagrèze associé dans un premier temps au futur de leur crèche découvre un jour, tout comme les syndicats de la Mairie, à qui un nouveau projet va leur être imposé ! Quel est leur futur vu que, suite à la DSP, l’entreprise choisie embauchera du personnel à leur place ?
  • Le personnel des cantines fait grève pendant un mois sans le moindre cadre de négociation. Il faudra le conflit des crèches s’ajoutant au leur pour que Saurel envisage un cadre de négociation à partir du 3 mai 2016…
  • Les parents d’élèves, avec la FCPE, se rend au Conseil Municipal du 28 avril, Saurel les insulte sur le thème « vous n’avez rien à faire ici, vous n’avez aucun droit »…
  • Les habitant-es du quartier populaire défendent leur parc, Saurel dénonce « la gauche qui ne veut pas d’HLM » !!! alors que déjà la réalité de ce quartier est le logement social mais a un parc permettant un espace de vie.

 

Rien n’est réglé

Les tensions et conflits se multiplient, nous ne pouvons qu’espérer que l’autoritarisme montrera vite ses limites…

« Ensemble ! » soutient les mobilisations et luttes du personnel municipal, en particulier contre les privatisations. Nous affirmons aussi notre exigence de voir le parc de Las Rebes préservé et notre refus de la gare TGV de La Mogère.

 

Montpellier, le 3 Mai 2016.

Francis Viguié

Partager :
Gauche écosocialiste 34