Du samedi 22 au samedi 29 septembre, marche Montpellier-Carcassonne pour la sauvegarde des terres agricoles !



Le 22 septembre le
collectif « Non à Hinterland
Poussan 
» accueillera la  Marche des sans terres.
Ce sera la première halte de la marche organisée par
le Collectif « Paysans sans terre,
d’ici et d’ailleurs 
» entre Montpellier et Carcassonne du 22 au 29
septembre.

A Poussan, des terres agricoles doivent être détruites au profit d’un vaste projet “hinterland” qui encouragera encore le trafic par camions sur l’A9.





Du samedi
22 au samedi 29 septembre,
marche Montpellier-Carcassonne

pour la
sauvegarde des terres agricoles !

 

Le 22 septembre le
collectif « Non à Hinterland
Poussan 
» accueillera la  Marche des sans terres.
Ce sera la première halte de la marche organisée par
le Collectif « Paysans sans terre,
d’ici et d’ailleurs 
» entre Montpellier et Carcassonne du 22 au 29
septembre.

 

 

LA MARCHE : MONTPELLIER-CARCASSONNE  du samedi
22 au samedi 29 septembre 2012

Entre
accaparement des terres, hausse de prix et disparition des surfaces agricoles,
la question de la terre est toujours aussi cruciale pour une large part de
l’humanité.

Dans
ce cadre, et en lien avec la grande marche de 100 000 personnes initiée par
Ekta Parishad en Inde, le collectif “Paysans sans terre, d’ici et
d’ailleurs” de Montpellier organise une marche non-violente de Montpellier
à Carcassonne.

Cette marche vise :

à
soutenir la marche simultanée organisée en Inde par Ekta Parishad et à
promouvoir le droit des populations autochtones à leurs ressources
naturelles 

à
promouvoir la souveraineté alimentaire régionale, et participer ainsi au
changement sociétal et à la mise en place d’une économie plus respectueuse de
l’homme et de la nature,

à
marcher pour la dignité et contre la pauvreté, en dénonçant dans notre société
ce qui tend à marginaliser et à appauvrir de plus en plus de personnes.

 Constat

Dans
le Languedoc-Roussillon, comme ailleurs en France, de nombreux “paysans
sans terre” existent, des jeunes souhaiteraient s’installer pour cultiver
et pratiquer l’élevage autrement, mais se heurtent :

– aux
prix élevés des terres ;

 – à la priorité donnée par les chambres
d’agriculture à l’agrandissement des grandes

exploitations
agricoles et d’élevage intensif ;

– à
la perte de terres agricoles au profit de projets commerciaux, routiers et
d’urbanisation.

 

Voir

 le site du collectif des paysans sans terre de l’Hérault

le site du collectif conte
l’Hinterland de Poussan

 

Calendrier : 

SAMEDI 22 SEPTEMBRE  devant les Halles à POUSSAN

à partir de 18h  avec le collectif  Non à HINTERLAND

Débats

La question de l’eau avec Anne Roux

présentation de la lutte contre Hinterland avec un membre du collectif

et aussi musique, restauration, stands associatifs

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page