Education. “Eux parlent de coût et de budget. Nous, nous parlons d’investissements pour les enfants, les élèves et l’avenir.”

Hérault Fermetures de
classes : “Il parle de coût, nous parlons d’enfants” (Midi Libre)

On ne doit plus dire Conseil départemental de l’Éducation nationale,
(CDEN) , mais Collectif de destruction de l’Éducation nationale. “Nous
sommes sortis de cette réunion complètement dépités.”

Généralement pondéré et, s’il garde encore aujourd’hui un ton calme, Marcel Ortuno vice président de la FCPE 34
n’hésite pas dans la formule choc. Le fameux CDEN, qui s’est finalement
tenu hier à l’Inspection d’académie, a entériné des chiffres déjà
connus de longue date pour les écoles maternelles et primaires.

L’article 17_12_11_Casse_ecole.jpg

A lire aussi

Hérault. Education : “désormais il n’est plus du tout question de pédagogie ou d’intérêt des élèves” !

Suppression de postes dans les écoles du département : la carte scolaire retardée

Education. Monter à Paris pour manifester…

Sète. Enseignants et parents en lutte contre les suppressions de postes !

Profs, parents et élus engagent un bras de fer avec l’académie

Postes supprimés dans l’Éducation : tableau noir inédit dans l’académie

Postes supprimés dans l’Éducation : tableau noir inédit dans l’académie

Le préfet accélère le pas sur la carte scolaire

Carte scolaire : la contestation semble s’organiser en profondeur

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page