Elections législatives dans le 34 , réponse au PCF

Les sections du parti communiste de la 4ème circonscription de l’Hérault ont envoyé le 3 avril une « adresse à tous les partenaires potentiels du territoire » dans la perspective des prochaines élections législatives. Quelle n’a pas été notre surprise de lire que ses militant-e-s aspiraient désormais ardemment à l’unité… derrière leur candidat ! Ce n’est pas ainsi que nous concevons l’unité, qui doit être le fruit d’une construction commune, à laquelle Ensemble! œuvre depuis plus d’un an.

La lettre du PCF et la réponse d’Ensemble !

La lettre du PCF

Cher(e) ami(e), cher(e) camarade,

 

La campagne électorales des présidentielles avance et le candidat pour lequel nous appelons à voter, Jean Luc Melenchon, est crédité d’une présence et de propositions que nous avons tous contribué à faire vivre et grandir.

Les communistes ont décidé par vote le soutien à cette candidature et œuvrent sur les territoires à la faire connaitre, à la faire vivre (une initiative particulière est d’ailleurs en préparation sur le Lodevois pour laquelle nous vous proposons d’allier nos forces et notre implantation, une à Béziers, une à Laverune,…se sont tenues … et tant d’autres)

Ce soutien à la candidature de Jean Luc Melenchon a été explicitement présenté comme une contribution de plus, celle des communistes, à ne pas disperser les forces de Gauche nécessaires au changement. La candidature aux présidentielles est une étape de cette nécessaire conquête du pouvoir d’impulsion et de décision pour changer la donne, changer les choses.

Dans la suite de ces élections présidentielles la campagne des élections législatives trouvera un élan particulier pour doter l’assemblée nationale de député(e)s de Gauche, piliers de la construction de la nouvelle république à laquelle nous aspirons, de la conquête de droits sociaux et sociétaux indispensables au développement du pays et à l’épanouissement de ses forces vives, pour la transition écologique indispensable pour le pays et la planète,….

Les communistes de la 4eme circonscription, implantés sur les différents secteurs du territoire (Pic saint Loup, Lodevois, centre Hérault, bassin de Thau, Gangeois,….) se sont unanimement prononcés pour une candidature qui rassemble très largement la diversité de nos organisations et la réalité de nos implications. Cette candidature de rassemblement , comme pour les présidentielles, est nécessaire à la campagne électorale, nécessaire pour gagner un député de Gauche dans des territoires où l’insignifiance politique du député sortant (qui a voté toutes les dispositions rétrogrades mises en place par le gouvernement Valls) cumulée au désir de revanche d’une droite qui se sent pousser des ailes (en plus des affaires), à celui xénophobe et excluant d’un Front National qui tente de surfer sur le légitime mécontentement, nous imposent un travail de présence et de conviction.

Florian Vire, gérant d’une auto-école dans le lodévois, militant bien connu de ce territoire mais aussi de celui du montpellierain où il a, entre autre, animé les jeunesses communistes est le candidat que nous mettons à disposition de ce rassemblement, large, ouvert, convaincu, convaincant.

Nous souhaitons parler de tout cela ensemble, partis politiques, organisations diverses impliquées dans cette bataille, citoyens qui veulent le changement.

Nous souhaitons mettre en commun nos réflexions pour que la candidature soit un élan, une évidence de ceux qui ne se résignent ni ne se soumettent.

Les sections du PCF de la 4eme circonscription, au-delà du travail mis en œuvre sur chaque portion de territoire vous proposent une rencontre d’échanges et de construction.

Vous pouvez nous contacter par l’intermédiaire de cette boite aux lettres (la4encommun@gmail.com) et/ou au 06 14  46 23 (tel d’ Yvan Garcia)

P/ collectif de campagne

 

La réponse d’Ensemble! 34

 

Si seulement c’était vrai….

Les sections du parti communiste de la 4ème circonscription de l’Hérault ont envoyé le 3 avril une « adresse à tous les partenaires potentiels du territoire » dans la perspective des prochaines élections législatives. Quelle n’a pas été notre surprise de lire que ses militant-e-s aspiraient désormais ardemment à l’unité… derrière leur candidat ! Ce n’est pas ainsi que nous concevons l’unité, qui doit être le fruit d’une construction commune, à laquelle Ensemble! œuvre depuis plus d’un an.

Depuis janvier 2016, Ensemble! n’a en effet eu de cesse, au niveau local comme national, d’appeler au rassemblement des forces de gauche alternatives pour les élections présidentielles et législatives.

Nous avons ainsi multiplié les rencontres avec nos différents partenaires, et tout particulièrement avec le parti communiste de l’Hérault. Jusqu’à présent, ces initiatives n’ont, à notre grand regret, pas réussi à aboutir à un accord, ni avec le Parti communiste, ni avec France insoumise. Or cet échec est en grande partie due à ces deux principales forces politiques : elles ont refusé toute entente au niveau du département, seule échelle pertinente pour assurer un juste équilibre entre les organisations et mener la bataille politique dans la continuité de la dynamique présidentielle.

Aujourd’hui, la réalité c’est que France insoumise présente des candidat-e-s dans les neuf circonscriptions de l’Hérault et que dans au moins sept d’entre elles, ils ou elles seront opposé-e-s aux candidat-e-s issues du Parti communiste et choisi-e-s par lui seul.

Il n’y a donc AUCUNE candidature unitaire de la gauche alternative dans l’Hérault : c’est grave dans un contexte où le Front national est aux portes du pouvoir et c’est incompréhensible pour notre électorat. Cet éparpillement nuit à notre projet d’alternative politique et handicape lourdement la recomposition de la gauche anti-libérale, qui sera nécessaire au lendemain de cette séquence électorale.

Ensemble! continuera donc de prendre des initiatives pour que la dynamique commune qui porte la candidature de Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles débouche, aux législatives, sur des candidatures uniques de la gauche anti-libérale dans chaque circonscription de l’Hérault.

Quel que soit le résultat au soir du premier tour de la présidentielle, nous appelons d’ores et déjà toutes les forces qui aspirent à une alternative sociale, écologique et solidaire de gauche, à se retrouver dans la semaine qui suivra : cette rencontre doit aboutir à la réelle unité de toutes nos forces, étape nécessaire si nous voulons qu’une alternative existe enfin… ici et maintenant !

 

Ensemble ! 34

 

Partager :
Gauche écosocialiste 34