En vie à Béziers n°13 est paru

Le numéro 13 – juin 16 –  du journal en ligne “En Vie à Béziers” est paru.  Sommaire ci-dessous.

EDITO

Edito n°13

lare volutionTreize est sans aucun doute le plus significatif des nombres d’un point de vue superstitieux. Les nombreuses incidences du nombre 13 dans divers domaines temporels, religieux, historiques ou mathématiques semblent expliquer le caractère mystérieux et les superstitions entourant ce nombre.
Pour la presse je ne sais pas mais pour EVAB tous les nombres sont des numéros du bonheur et du plaisir de nous adresser une nouvelle fois à vous. Alors cette 13ème parution si elle est une édition comme une autre, s’adresse désormais aux 105000 visites d’internautes depuis notre création.
C’est avec un enthousiasme toujours présent et l’envie qui nous caractérise que nous vous proposons articles, images et réflexions sur la vie biterroise en particulier sur le climat social et des liens qui existent et résistent dans la Ville.

Lire la suite…

 

 

Interview de Bruno Goupille, coordination biterroise Robin des Toits Languedoc-Roussillon. Comme d’habitude, vous ne savez pas que se trame en coulisse, pour votre bonheur, bien sûr, mais à votre insu, l’installation prochaine d’un fleuron de la technologie moderne, celle qui fait à l’évidence progresser l’humanité vers le bonheur universel (et les profits des grandes entreprises vers une convenable obésité), le compteur d’électricité LINKY.

par Khan Did,

 

 

Le mouvement de “Nuit debout” a permis à des personnes, que le cours ordinaire des choses permet juste de se croiser, de se rencontrer régulièrement. 

par M.V.

 

 

Son grand rassemblement des droites les 27,28 et 29 mai, Robert Ménard l’avait annoncé depuis longtemps. 

par RascaR KaPaK

 

 

Les 27, 28 et 29 mai, c’est dans le cadre des Rendez-vous de Béziers, réunion de la myriade de courants de la droite souverainiste, nationaliste, patriote, ultralibérale… que Robert Ménard tente d’unifier sa droite, « pour ne pas attendre 2022 ».L’intérêt étant de faire 50 propositions. Pour cela, différentes « tables rondes » étaient organisées : bienvenus dans les sables mouvan(ts/ces) de « Oz ta droite ».

Par Michel

 

 

Le 19 mai, la compagnie Là-bas Théâtre nous a conviés à cette promenade : « des villes dans la ville ». 

par Khan Did

 

 

Entre aménagements touristiques et jeux politiques, cet article propose une autre lecture et quelques modifications face au discours officiel sur le chantier de Fonseranes.

Par Marso,

 

 

600 personnes ont manifesté samedi 28 mai 2016 à Béziers dans le cadre d’un mouvement unitaire appelé “Béziers debout” contre le rassemblement de l’extrême droite et contre le « Podemos de droite : oz ta droite » lancé par Robert Ménard le même weekend. Voici un florilège de slogans entendus dans cette manifestation antifasciste.

par Didier

 

Un ami m’avait indiqué la piste et je t’ai trouvé. Mon pauvre Léon, là, allongé sur le trottoir, dans le virage du Bd Tourventouse. A côté de ta chère SFIO. Tu avais encore fière allure, même si ça fait 80 ans qu’ici on te marche dessus.

Par Eva D.

 

 

Dans un numéro précédent, Didier nous avait présenté Marinaleda, cette petite ville d’Andalousie – 3 000 habitants – où l’on cultive la solidarité, le social, le partage du travail.

Par Jean-François Gaudoneix,

 

 

C’est vrai quoi, M. Le Maire a fait de belles choses, reconnaissons le.

Par Clo,

 

 

Tout en haut du tableau, dans les frondaisons, vous découvrez une tache rouge, que vous aviez oubliée : tant d’années ont passé depuis votre dernière visite au musée d’Orsay ! Vous avez beau scruter la reproduction dans votre Skira de 1983, vous n’y voyez qu’une minuscule tache rouge. Heureusement, Jean de Loisy est là, dans votre poste de radio, avec ses 2 invitées, ils sont devant le vrai Déjeuner de Manet, ou ont sous leurs yeux une reproduction de très grand format, et ils sont formels : c’est un bouvreuil.

par Sunzi

 

 

Qu’on se le dise : ce n’est pas au maire actuel de Béziers qu’on doit la rénovation des habitats et le ravalement des façades du centre-ville.

par M. V.,

 

 

A deux ans d’extrême droite, un budget “de combat”. Situation évolutive et place de Béziers dans les villes de France 
par Khan Did

 

 

Le dernier week-end de mai, Béziers a brillé de tous les feux d’un show extrême-droitier décomplexé à la gloire de l’inventivité de son maire, en matière de pensée politique.

Par Khan Did,

 

 

Pascale Salles (Pasa de son nom d’artiste ) est peintre-plasticienne au 12 rue Dupuytren à Béziers. Elle a fait l’école Duperré d’arts appliqués, puis l’école d’enseignement professionnel d’arts graphiques Corvisart à Paris, suivi les modules d’arts plastiques du CNED, puis une formation professionnelle d’art-thérapie à Avignon, et enfin a obtenu une attestation de compétence professionnelle par le ministère de la Culture.

par Khan Did

 

 

En plus du soin apporté aux réfections de façades où s’affrontent crânement les rôles de l’Agglo et de la Ville, et des décorations de boutiques vides décrites dans un autre article, nous découvrons au gré de nos promenades de pieuses fresques sur Saint-Jacques de Compostelle et son pèlerinage.

par Khan Did,

 

 

La 8ème édition du Festival international de la photo documentaire de Sète, Images Singulières, qui s’est déroulé du 4 au 22 mai dernier, nous a à nouveau captivé, interpellé, interrogé et régalé aussi de sublimes clichés.

par DGRojoyVerde

 

 

Dans cette énième séquence temporelle où les caciques des grands partis politiques appellent au rassemblement derrière un seul, où l’Union est sacrée et l’unité nationale et syndicale, essayons de comprendre ce qui unit et différencie ces termes si galvaudés.

par DGRojoyVerde

 

 

Le Réseau Citoyen Solidaire de Béziers, formation citoyenne et associative de vigilance et de vivre-ensemble, a organisé le 11 mai à la Cimade une conférence sur l’extrême droite, précédant le grand show ménardien de la fin mai.

par Khan Did

 

 

SOUS LE FN . . . LA PLAGE : Cette rubrique rend compte d’expériences socialisées du travail qui ne verront jamais le jour dans le cadre d’une gestion libérale ou FN. Ce mois-ci nous allons découvrir une gestion mutualisée d’un métier qui semble totalement libéral : taxi. Loin du tout libéral Uber, la coopérative Alpha Taxis Gescop.
Par Didier

 

 

Fin mai, le baron noir voulait regrouper l’extrême droite cléricale avec ses petits bras musclés. Au final, en mauvais chien de berger, il regroupe les intégristes chrétiens de Civitas et de l’Opus Dei, mais perd les chrétiens patriotes de Dupont Aignan, les chrétiens chouans de De Villiers et les chrétiens BCBG de la petite fille Le Pen qu’il comptait racoler.

Par Didier

 

 

Au moment où s’affichent chaque jour les acronymes des centrales syndicales dans les médias, intéressons-nous à ces deux termes si proches et si dissemblables, qui nous renvoient à notre histoire et celle, passée comme présente, du continent européen. Car ces deux termes ont évoqué différents types d’organisations et sont au cœur des débats politiques qui traversent notre pays, comme ailleurs en Europe.

par DGRojoyVerde

Partager :
Gauche écosocialiste 34