Espoir pour Razmik et Svétik HAKOBYAN, (ancien liquidateur de Tchernobyl)

Une délégation, accompagnée par une soixantaine de
militants (ATTAC ,la
Cimade, l’ABCR, ‘Appel des Cents, et le
PCF et Ensemble et deux élus de gauche au Conseil
municipal), a été reçue, à Béziers  par la secrétaire générale, le
sous-préfet étant absent.

La question décisive était que le
sous-préfet accepte d’examiner le cas de M.Hakobyan en partant du
fait qu’il est ancien liquidateur de Tchernobyl en 87.
Ce qui
semble acquis,puisque nous avons recensé ,avec la secrétaire générale tous les
documents originaux qui prouvent que Razmik a bien participé aux
travaux sur le sarcophage de Tchernobyl et qu’il a été irradié et
soigné ensuite en Arménie pendant de longues années.

Dés
lors et c’est ce que nous disons depuis des mois ,rien ne s’oppose à ce que M le
sous-préfet régularise Razmik et Svétik à titre
exceptionnel en s’appuyant sur des considérations humanitaires.

(art.
L313-14 du CESEDA)

Nous attendons donc.
Il devrait prendre
sa décision d’ici peu.
Donc le combat continue,pas question de lâcher
maintenant.
La campagne de signatures continue.
Nous sommes à 25OO.Il faut
maintenant donner une dimension nationale à ce combat.
Nous allons proposer à nos
associations nationales Cimade ,Gisti
Attac de reprendre cette campagne et de saisir la presse
nationale.Les camarades du PCF essaient de faire passer un article
dans l’Humanité.
L’ABCR
s’occupe de
remobiliser les signataires ayant laissé leurs coordonnées (environ
1000) pour qu’ils mobilisent à leur tour leur réseaux.




confdepresseRasmik_m.jpg

 La prochaine réunion du COLLECTIF aura
lieu le Mercredi 14 mai à 18h30 à La CIMADE
Partager :
Gauche écosocialiste 34