Hauts Cantons : Non au fichage ADN pour crime de décroissance !

Pierre a refusé un prélèvement ADN demandé par la gendarmerie de La Salvetat. Il faisait l’objet d’une plainte pour “vol” pour avoir récupérer  des objets à la déchetterie.  Il est convoqué devant le tribunal de grande instance de Béziers le 12 mars prochain.



Pierre et Olivier ont eu l’invraisemblable
insolence d’aller récupérer quelques objets encore dignes d’usage à la déchetterie
de Cabille, sur la route entre la Salvetat et Fraisse. 

Pierre fut convoqué à la
gendarmerie de la Salvetat, sur plainte pour vol de la part de la Présidente de
la Communauté de communes. Interrogatoire, déposition, empreintes, le grand jeu
quoi… jusqu’au refus caractérisé, par le dangereux délinquant, du prélèvement
de son ADN. 

Ce qui entraine, en dépit de la restitution à la déchetterie des
objets incriminés (un vélo cassé, une cuvette en plastique, quatre
bricoles…), la comparution du
redoutable voyou devant le Tribunal de Grande Instance de Béziers pour le 12
mars prochain
.

Lire le tract d’ATTAC Hauts Cantons en PDF    (cliquer sur l’image)  

tractattacStPonsADN.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page