Hauts cantons : Non, Pierre Blondeau, n’est pas un militant rouge-brun. Droit de réponse…

Suite aux attaques et insinuations à l’encontre de Pierre Blondeau et le collectif militant de La Cigale à Saint Pons, Ensemble34 publie ci-dessous le tract rédigé en réponse et signé par Attac jaur Somail, Ensemble Insoumis, la cellule Jacques Roux du PCF et la section Ligue des Droits de l’Homme des Hauts Cantons.

Capture.PNG
 

  « On peut mourir pour des idées, pas tuer pour des idées » Albert Camus

 La CNT des Hauts-Cantons a produit  début janvier un tract inutilement blessant contre le collectif militant de La Cigale à Saint-Pons, et Pierre Blondeau personnellement, destiné à faire avaler la version d’une coalition rouge-brun qui mènerait la campagne d’une candidature de Hugues Aufray. Pourtant, trois faits, vérifiables, démontrent l’inanité de cette allégation. 

 

Après l’intervention d’Attac Jaur Somail et d’Ensemble Insoumis le 15 décembre, Marianne n’a pas publié l’article en version papier mais limité sa publication à l’édition numérique, afin de s’éviter un droit de réponse. Il y a malveillance : il n’y est nulle part mentionné que Blondeau a été blanchi de l’accusation de terrorisme. De plus, pas de vérification des sources : la page fesse-de-bouc du Lys Noir est la seule où puise Marianne, de même que la CNT, d’ailleurs.

 

L’occasion faisant le larron, la détestable secte d’extrême droite « Lys Noir », en la personne du sinistre sire Rodolphe Crevelle, a exploité la présence de Hugues Aufray et de Blondeau à la fête de printemps de Notre-Dame des Landes (remerciés par écrit par Françoise Verchère) pour les manipuler par le biais d’une campagne présidentielle “droite extrême” soigneusement montée où ni l’un ni l’autre n’ont été consultés. Comme avec tout groupe habitué à ce genre de ruse, il n’existe aucun recours pour lui demander de retirer les noms de Blondeau et d’Aufray, car il n’est mentionné ni imprimeur ni adresse sur les affiches et brochures, et plus de soixante procédures judiciaires diligentées par le parquet sont à ce jour sans conséquence. René Riesel, grand ami de la CNT, a lui aussi par le passé été victime du même type de manipulation.

 

Mesquida, qui s’en frotte les mains, a repris le texte de la CNT dans la demi-heure qui a suivi sa publication : ça indique bien d’où vient la crapoteuse combinaison calomnie+délation subie par nos camarades ‒ coup bas motivé par le succès du film « La cigale, le corbeau et les poulets » couplé avec la candidature de Pierre Blondeau sur la cinquième circonscription que le bureaucrate solférinien considère comme sa propriété privée (c’était aussi le cas pour la mairie de Saint-Pons dont  il a été viré après 35 ans de règne).

 

 C’est par respect envers la liberté d’expression selon Noam Chomsky – à propos de la libre diffusion des écrits négationnistes de Faurisson sur les chambres à gaz – qu’est disponible la prose du Lys Noir sur les rayons de la librairie La Cigale. Et Voltaire a dit à peu près : « Je suis opposé à ce que vous dites, mais je me battrai toute ma vie pour que vous puissiez l’exprimer ». On peut choisir d’adopter ou non ce point de vue, mais ça se discute, sans user de la violence par l’insulte.

Attac jaur Somail, Ensemble Insoumis, cellule Jacques Roux du PCF, section Ligue des Droits de l’Homme des Hauts Cantons.

 

Imprimerie spéciale du Sureau – Ne pas jeter sur la voie  publique, ni ailleurs

Partager :
Gauche écosocialiste 34