Justice pour les militant.es kurdes assassiné.es

Le samedi 24 décembre, des milliers de personnes se sont rassemblées place de la République à Paris pour témoigner de leur solidarité avec le peuple kurde frappé par un odieux attentat, hier, en plein cœur de la capitale.

Une cinquantaine de militant.es du centre démocratique kurde de Montpellier ainsi qu’une des portes-paroles du collectif de solidarité avec le peuple kurde de Montpellier étaient présent.es.

Après les représentant.es de la mairie de Paris, de nombreuses associations (MRAP, LDH, SOS Racisme, Licra, Coordination des Associations arméniennes de France …) se sont succédées pour témoigner de leur soutien, présenter leurs condoléances et dénoncer cet attentat raciste.

Pierre Laurent avec une délégation d’élu.es communistes a également pris la parole.

Jean-Luc Mélenchon, accompagné de député.es de la France Insoumise, a rendu hommage aux militant.es politiques assassiné.es, exigeant que la cellule d’enquête anti-terroriste soit saisie. En effet il ne fait aucun doute qu’il s’agit bien d’un attentat terroriste.

La tristesse et la colère se mélangeaient chez les nombreuses personnes présentes qui ont en plus été empêchées de manifester, la police bloquant l’avenue et jetant des grenades lacrymogènes sur les manifestant.es. Il est inadmissible que l’état français n’ait pas permis que puisse se dérouler cette marche légalement déposée.

10 ans après l’assassinat des 3 militantes kurdes à Paris, sur lequel la justice n’a toujours pas été faite, il est nécessaire que ce nouveau crime ne reste pas impuni et que toute la lumière soit faite sur cet attentat.

Sortir le PKK de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne s’impose plus que jamais : ils et elles combattent le terrorisme et en sont victimes.

L’état français doit cesser d’être complaisant envers l’état turc qui bombarde les populations civiles au Kurdistan et persécute les Kurdes partout dans le monde y compris sur le sol français où il a déjà fait assassiner des militantes.

Nous présentons nos condoléances aux familles et proches des victimes et voulons une nouvelle fois apporter à la communauté kurde notre amitié, notre soutien et notre solidarité dans son combat politique qu’elle paye si cher.

Delphine Petit

Julien Landais

Lire sur le même sujet :

Le communiqué de la Gauche Écosocialiste (national)

Le rassemblement de solidarité à Montpellier le 23 décembre

Partager :
Gauche écosocialiste 34