Béziers. L’affiche brune

Sur les murs de Béziers, autour des écoles, une affiche prolifère. Elle vise à faire peur, elle incite à la haine. Elle rappelle les jours les plus sombres de notre histoire.

Ménard n’est pas seulement un provocateur illuminé. Il est dangereux. Il faut le combattre avec intelligence et détermination

 

 

les_migrants_a_Beziers.jpg
 

Voici l’affiche en question. Elle est subtile suggérant que la cathédrale de Béziers se transforme en mosquée. Les têtes sombres et encapuchonnées, -les étrangers menaçants-,  rappellent la sombre affiche rouge contre le groupe Manouchian,  apposée par les pétainistes et les occupants nazis en 1944.

afficherouge-3.jpg
 

 

Dénoncer les étrangers par une propagande mensongère  qui voudrait surfer sur les sentiments les plus bas, est le moteur de toutes les extrêmes droites. La xénophobie et l’antisémitisme qui a conduit au génocide juif procédaient des mêmes ressorts. Robert Ménard en attisant la haine, qui plus est avec sa légitimité d’élu,  Maire d’une grande ville,  est extrêmement dangereux. Il est annonciateur d’une peste brune toujours menaçante.  

Oui il ya des malheureux qui fuient la guerre et la misère. Ils n’ont pas choisi de tout quitter, la joie au coeur. Nous devons les accueillir avec humanité, le mieux possible. C’est de solidarité que les hommes devraient vivre…   

 

 

 

 

 

 

 

Ci dessous  une pétition à signer

http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/retrait-affiches-anti-migrants-ziers

 

 

 

 

 

menard_refugies.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un texte de Jacques Cros que nous publions volontiers:

 

Migrants et réfugiés

 

menard_et_refugies.jpg
 

Béziers est une ville sinistrée au plan économique et social. Qu’est-ce donc qui est en cause ? La présence de travailleurs venus de l’étranger, qu’ils soient émigrés de fraîche ou de longue date, ou celle de réfugiés fuyant la guerre et la misère qu’elle génère ?

Il y a toujours eu des réflexes xénophobes dans notre pays. Ils n’épargnaient pas la classe ouvrière et aujourd’hui devant le défaut de conscience de ce qui est en cause dans la crise douloureuse que nous subissons on assiste à un regain d’une idéologie que nous avons connue dans le passé. Dans notre région, aujourd’hui ce ne sont plus les Espagnols qui sont visés. Ils ont été un temps en première ligne. Mais il y a des populations qui les ont remplacées.

Une telle idéologie a l’avantage pour les tenants d’un système à bout de souffle de masquer les responsabilités. Le mécanisme du profit qui engendre dans son outrance les désordres que l’on sait bénéficie de la diversion créée par le racisme et la xénophobie.

Pour ce qui est des réfugiés, outre que nous n’en sommes pas envahis, il faut poser clairement le problème de ce qui leur fait quitter leur pays. Il faut analyser avec lucidité ce qui engendre la guerre et ses conséquences atroces. Elle est le résultat de la logique de domination des puissances impérialistes. Celles-ci utilisent les différentes possibilités qui leur sont offertes pour justifier du mieux qu’ils peuvent la raison de leurs interventions militaires.

Dénoncer la campagne d’affiches contre les étrangers qui se développe à Béziers, certes, mais ne pas oublier de faire le lien avec le fait que le capitalisme produit une violence consubstantielle à sa nature. Violence économique, sociale, allant jusqu’à la guerre quand il est à bout de ressources.

Alors oui, des initiatives sont prises régulièrement, à Béziers comme ailleurs, pour une culture de paix et de non-violence. Ce n’est pas un supplément d’âme qui est à chaque fois proposé mais une donnée essentielle dans le contexte que nous connaissons. On ne peut ni ignorer ni bouder ce à quoi les citoyens sont invités, le combat pour la paix est au cœur des questions présentes de notre monde.

Sans faire de leçon de morale, nous engageons chacun à prendre en compte la nécessité d’y participer. C’est un élément déterminant qui conditionne notre présent et notre avenir.

 

Jacques Cros

 

ils-arrivent.jpg
 

 

 

Partager :
Gauche écosocialiste 34