L’Education Nationale copie l’entreprise : précarité, souffrance au travail, suicide mais aussi échec scolaire…Chatel-Sarkozy social-killers

Hérault Education : 900 précaires dans le département (Midi Libre)

Des emplois pour 20 heures hebdomadaires, voire 24, héritiers des feux
TUC et CES, aux rémunérations variant entre 500 € et 1 000 € nets par
mois. Neuf cents contrats aidés de ce type aux statuts précaires, pour
des périodes d’un an renouvelables la plupart, sont encore en vigueur
dans les établissements scolaires de l’Hérault, depuis la maternelle
jusqu’au lycée.

L’article intégral

A lire aussi

Le plan social de l’Éducation nationale : 80 000 suppressions de postes !

Emplois de vie scolaire : l’éducation nationale condamnée à Pau

Travail précaire = vie précaire

Précarité et construction d’identités collectives dans le salariat ( par Adrien Mazières-Vaysse, Contretemps n°4)

Lycée Jean Moulin de Béziers. Manif à Montpellier en mémoire de Lise, en colère contre le gouvernement !

21_10_11_emploi_precarite_CDD_CDI.jpg

Illustration : emploi_precarite_CDD+CDI.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page