La chaine anti-nucléaire à Paris, reportage par des militant-e-s de la GA34



A l’occasion de l’anniversaire de la catastrophe de
Fukushima, une nouvelle chaîne humaine a été organisée le 9 mars à Paris. 20000
manifestant(e)s se sont retrouvés dans divers points symboliques, tant
politiques qu’économiques.



P1050326.jpg

Voir aussi le rassemblement du 9 mars 2013 à Montpellier


A l’occasion de l’anniversaire de
la catastrophe de Fukushima, une nouvelle chaîne humaine a été organisée le 9
mars à Paris. 20000 manifestant(e)s se sont retrouvés dans divers points
symboliques, tant politiques qu’économiques. L’objectif était de créer une chaîne
partant de l’Arche de la Défense (siège d’EDF et d’Areva)  pour rejoindre Bercy en passant par l’Assemblée
Nationale, le Ministère de la recherche et enfin Bercy. La journée s’est terminée
par un concert et des interventions à La Bastille.

En plein milieu des vacances
scolaires pour la Région Parisienne et malgré la montée de nombreux militants
de toutes les régions, la mobilisation aura été plus faible que lors du 11 mars
2012 pour la chaîne humaine entre Lyon et Avignon. 

P1050314.jpgPourtant, plus que jamais, l’heure
est à la mobilisation. La fermeture de Fessemheim devient hypothétique (il n’y
a plus de certitude sur sa fermeture !) et le gouvernement prépare une loi
qui engagera notre pays dans des choix énergétiques fondamentaux. Sur ce point
comme pour l’ensemble de la politique gouvernementale nous voyons bien que la
continuité domine, la transition énergétique nous devrons l’imposer par notre
mobilisation et en construisant une alternative politique. C’est ce à quoi s’engage
la GA.

Correspondant-e-s GA 34 présent-es à
Paris


P1050318.jpg

P1050324.jpgP1050322.jpg

P1050337.jpgP1050331.jpg
P1050341.jpgP1050340.jpg

P1050345.jpg

Sur le sujet : 

les dangers du nucléaire en Languedoc-Roussillon

 : sortie du nucléaire et défense des emplois ne s’opposent pas 


Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page