La gestion de l’eau dans l’agglo de Montpellier restera au privé, annonce JP Moure

Le président de l’agglo Jean-Pierre Moure et Louis Pouget en charge du dossier “Eau et assainissement” ont annoncé en Conférence de Presse que l’agglo lancerait un appel d’offres pour une nouvelle DSP (délégation de service public à une entreprise privée). Réaction de la Gauche Anticapitaliste et du collectif pour un retour en régie publique de l’eau, ci-dessous. 



Communiqué de la GA

La gestion de l’eau dans
l’agglo de Montpellier
 restera au privé, annonce
JP Moure

Le président de l’agglo Jean-Pierre Moure et Louis Pouget en charge du
dossier “Eau et assainissement” ont annoncé en Conférence de Presse
que l’agglo lancerait un appel d’offres pour une nouvelle DSP  (délégation
de service public à une entreprise privée).

On peut supposer que la réunion du 25 juillet des délégués à l’agglo
entérinera cette décision scandaleuse qu’on voudrait enrober de vagues
promesses sur une baisse de 10% du prix de l’eau et pour le  futur…. un
 retour en régie . Quelle hypocrisie ! Et pourquoi pas dès maintenant
Monsieur Moure ?

Ce choix du maintien en DSP sera donc imposé aux 400.000 habitants de
l’agglo qui n’ont été ni informés ni consultés, car la pseudo concertation de
20 personnes ou l’unique “débat” squelettique ont été des mascarades
cachant mal des décisions déjà prises par quelques élus du Parti socialiste.
Bravo la démocratie !

Le “Collectif pour un retour en régie publique” a lui,
accompli un véritable travail d’information et organisé pétition et votes qui
ont montré le souhait massif de la régie.  

Mais peu importe le désir des populations. Quels intérêts guident donc
nos solitaires décideurs ?

Pour la Gauche Anticapitaliste 34, (organisation membre du Front de
Gauche) l’eau ne doit pas être un objet de profit ! Elle est un bien commun
rare et précieux  qui ne peut tomber dans  les mains d’une
multinationale. Les élections municipales à venir sauront le rappeler à ceux
qui ne méritent pas d’être nos élus.

David Hermet porte-parole de la GA34

Francis Viguié Conseiller municipal GA/Fase

Communiqué du  Collectif 34 pour un retour de l’eau en gestion publique










Le
président  Moure (PS) de l’agglo de Montpellier’a annoncé ce mercredi 3
juillet en conférence de presse qu’il avait choisi de prolonger la gestion
privée de l’eau pour 7 ans, en affirmant plusieurs fois que c’était une
décision politique.

Ce choix
est le pire qui pouvait être fait, nous ne l’imaginions pas aussi brutal pour
satisfaire pleinement les actionnaires de multinationales. Le socialiste Mr
Moure a choisi le capital contre l’intérêt général. Plusieurs scénarios étaient
proposés il a choisi le plus mauvais pour l’usager.

Il dit
que le prix va baisser de 10%, on connait la chanson, en 2010 lors du passage à
l’Agglo l’eau a baissé de 9% à Montpellier et Juvignac,en 2011 elle a augmenté
de 8% ! Comment avance-t-il ce pourcentage alors que l’appel d’offre n’a pas eu
lieu ?

Mr Moure
contrairement à ses affirmations, a mis en place une concertation bidon, sans
consulter la population par des réunions publiques, un référendum ou une
votation.

Il garde
secret l’audit obligatoire effectué par la société SP2000. Il a refusé à maint
reprises de rencontrer l’association Eau Secours 34 et le Collectif 34 pour un
retour de l’eau en gestion publique.

Le
Forum,  point d’orgue ridicule sur l’eau, s’est déroulé le 25 mai de 10h à
12h30 devant 130 personnes qui étaient des élus, des administratifs et des
membres du Collectif. 

Démagogue
il annonce qu’il y aura un chèque pour les plus démunis, il ne donne ni montant
ni dans quelles conditions on est classé démuni.

Il dit
qu’il faut 7 ans pour bien comprendre comment gérer l’eau, or il a eu 24 ans
pour se former, il se fou du monde. S’il voulait enfin appréhender la gestion
de l’eau, même s’il a des difficultés, à la limite prolonger le contrat d’un an
aurait largement suffit . 

La
surfacturation par Veolia est de 10 millions par an, si Veolia est retenu il
empochera indûment 70 millions d’euros, marché très juteux ! 

Depuis
novembre la “grande concertation ” a été un déni de démocratie, Mr
Moure devrait savoir qu’en 2013 les citoyens ne sont pas des marionnettes qu’il
peut manipuler à loisir.   

Plus que
déçus par ce choix inacceptable, nous sommes surtout  très en colère.

Ce choix
est celui de Messieurs Moure et  Pouget. Cela n’engage en rien le vote du
25 juillet des autres conseillers d’Agglo.

Ils
décident sans les usagers, sans les conseils municipaux et…. même sans les
conseillers de l’Agglomération.

La
réunion du prochain conseil d’Agglo a-t-elle encore un sens ? Nous attendons
avec impatience les réactions des divers élus.

Vont-ils
se soumettre aux déclarations publiques de Mr Moure et de Mr Pouget ou ont-ils
un point de vue ? Il sera particulièrement intéressant de voir le
positionnement des 45 élus de la majorité municipale de Montpellier sans qui
rien ne peut être majoritaire dans un vote en conseil d’Agglomération.

 

Le
Collectif 34 pour un retour en gestion publique de l’eau

Tél : 06
84 29 87 97 / 04 67 54 19 34

 

Collectif constitué par : Eau secours
34, ATTAC, Greenpeace, SOS Lez environnement, Collectif Grand Montpellier
« Gaz
de schistes : Non Merci ! », les Amis de la terre 34, Prades
environnement, la Fabrica Citoyenne, Lez Vivant,
Vive Montpellier Nord.
Soutenu
par Sud-Solidaires, Confédération Nationale du Logement, Assemblée Citoyenne
entre Lez et Vidourle.
Soutenu par: EELV, NPA34, FASE, GA34, PCF Montpellier,
PG
.

 

 

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page