La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°5)

La Poste. Capestang : nous étions 35 pour aller chercher la lettre recommandée avec Christelle Gorgoni

Législatives 2012 : 6ème circonscription, ça y est, c’est parti, la candidature unitaire est lancée
Droite Populaire. Béziers: le FN éconduit la Droite Populaire et son représentant local E. Aboud

ÉDUCATION NATIONALE. Bédarieux, Magalas, naissance des premiers conflits de résistance aux suppressions de classes et de postes

Extrême droite : Béziers , dans une salle donné par la municipalité , l’extrême droite refait l’histoire.
Vie militante locale

La Poste. Capestang : nous étions 35 pour aller chercher la lettre recommandée avec Christelle Gorgoni
 
Christelle a reçu
la lettre recommandée dont elle ne savait pas si
elle allait signifier son licenciement. Tous ses camarades du centre de
Capestang, d’autres postiers, des élus, des syndicalistes des membres
du collectif étaient à ses cotés. En ne laissant pas Christelle seule
dans un moment aussi difficile, syndicalistes, citoyens et élus
renouent avec une des plus belles traditions du mouvement ouvrier :
celle  qui veut qu’on ne laisse pas tomber un camarade. Depuis le début
du mouvement de solidarité, fin décembre 2011, cette solidarité n’a
jamais failli.  En voulant casser Christelle, en voulant l’isoler, les
“managers” de la Poste pensaient faire un exemple et faire peur au reste
des postiers. NPA Béziers
Un mois après c’est le contraire qui se produit : la solidarité est
totale! C’est cette solidarité, cette unité, cette radicalité qui
explique le recul de la Poste dans la sanction annoncée: 3 mois de mise à
pied alors que son licenciement était annoncé! La semaine prochaine,
la bataille va se déplacer à Montpellier où Christelle est convoquée
devant la commission de discipline ( jeudi 2 février à 9h ). Le NPA sera là,
comme il l’est depuis le début, aux cotés de Christelle, à son service
avec les syndicalistes de Sud, de la CGT, de FO avec des citoyens,
des élus, ainsi que d’autres militants pour arracher le retrait de
toutes sanctions.
 
Législatives 2012 : 6ème circonscription, ça y est, c’est parti, la candidature unitaire est lancée
 
Les militants de la FASE, du NPA, du PG, des sympathisants d’
EELV, des citoyens ont acté le principe d’une candidature unitaire sur
la sixième circonscription de l’Hérault. La formulation ” des militants
insiste sur le fait que les  états majors départementaux de certains
partis ne sont pas encore engagés dans ce processus. Sollicités, ils
seront, bien entendu, amenés à se prononcer sur ce qui constitue
l’expérience biterroise, tant dans l’Hérault que, plus largement, dans la gauche
de la gauche.

Notre accord repose sur des points clés : battre la droite,
faire barrage à l’extrême-droite, combattre l’austérité…même de
gauche, sortir du nucléaire et aller vers l’écosocialisme. Notre accord
sur le fait de porter cette candidature jusqu’au bout fait de
l’expérience biterroise un laboratoire antilibéral et anticapitaliste.
Nous assumerons cette responsabilité en proposant un programme, une
démarche, des candidats qui soient réellement la résultante d’une
démarche unitaire. Pour le NPA le processus est lancé, il ne s’arrêtera
pas. La semaine prochaine c’est la question d’une conférence de presse
qui sera évoquée.  Dans la prochaine Lettre Electronique  nous
reviendrons sur cet accord unitaire en espérant, bien sûr, qu’il se
fera à l’ échelle départementale.

 
Droite Populaire. Béziers: le FN éconduit la Droite Populaire et son représentant local E. Aboud
 
Le moins que
l’on puisse dire, c’est que la Droite Populaire n’a pas été remerciée de
ses largesses et de ses avances envers le FN. Malgré les parades amoureuses du député E.Aboud, son regroupement
à été tout simplement éconduit par le candidat frontiste G. Vouzellaud. Revanchard et acerbe Vouzellaud déclare même vouloir arriver en
tète au premier tour et éliminer ainsi la pâle copie de son parti. Pour celui qui voulait l’unité électorale, on peut se demander s’il la veut toujours, en cas de victoire du FN au premier tour.

29_01_12_Attentat_OAS_le_26_4_1962.jpg

Alors Aboud dans le rôle de Mickey dans l’apprenti sorcier ?

C’est malheureusement possible. Plus préoccupant pour nous
est l’habillage social et politique du discours frontiste: référence à
Keynes, à l’extrême gauche… le FN joue à l’illusionniste et tente ouvertement de
capter l’électorat ouvrier. Face à cette tentative d’OPA, la gauche, si elle veut ériger des
barrages contre le FN” doit répondre à des questions de base: quoi sur
la retraite, la sécu, l’emploi et le pouvoir achat …? Quoi sur l’immigration, sur l’énergie… ?
Plus les réponses se rapprocheront du libéralisme, plus l’électorat
ouvrier perdra confiance dans ceux qui doivent  ” naturellement ” le
défendre. Face à cela le combat du NPA est multiple : incarner une ligne de
résistance unitaire sans compromis avec le social-libéralisme, gagner
dans les luttes, battre l’austérité et le libéralisme.

[Photo. Attentat OAS le 26 avril 1962 à Alger (illustration : Attentat_OAS_le_26_4_1962.jpg)]

 
ÉDUCATION NATIONALE. Bédarieux, Magalas, naissance des premiers conflits de résistance aux suppressions de classes et de postes
 
A Bédarieux une soixantaine de parents et de professeurs se sont invités à une commission permanente du collège Fabre. Cette occupation quasi spontanée à été décidée après l’annonce des prévisions rectorales pour la rentrée 2012:
  • disparition de deux classes.
  • suppression de cinquante heures de cours.
Quatre postes avaient déjà été supprimés lors de la dernière
rentrée scolaire et actuellement certaines classes accueillent 32 élevés. Comme toujours des prévisions d’effectifs d’élèves à la Nostradamus ne prennent pas en
compte les réalités locales que semblent ignorer les “messieurs météo” du
rectorat. Au terme d’une heure de débats très vifs, il à été décidé de réactiver le collectif local pour l’Education.
A Magalas ce sont les enseignants et les parents de la maternelle
qui se mobilisent pour empêcher la fermeture d’une classe à la rentrée
2012. Comme toujours les statisticiens du rectorat trafiquent les
chiffres( 145 enfants en vrai, 137 pour l’inspection!). Là, en
l’occurrence, ils ne comptent pas les enfants âgés de 2 ans. La municipalité se mobilise et essaie d’obtenir une liste  nouvelle.
Pour le NPA, la vigilance est de mise en cette saison où les classes mortes se ramassent à la pelle. Partout la dynamique parents, enseignants, élus, syndicats, doit
se réactiver pour enclencher et construire les rapports de force
.
 
Extrême droite : Béziers , dans une salle donné par la municipalité , l’extrême droite refait l’histoire.
 
Nous l’avions annoncé, dans la dernière Lettre Electronique, le
prêt gratuit de la salle Zinga Zanga, par le député DP, Elie Aboud,  a
permis à l’extrême droite biterroise de récrire l’histoire. Avec un sous-titre accrocheur et un titre qui reprend un des mots
d’ordre de l’OAS : ” la valise ou le cercueil“. Le film projeté
ambitionnait ni plus ni moins de raconter la véritable guerre d’Algérie. La véritable guerre d’Algérie vue du côté de l’OAS,  avec ses mythes
fondateurs. Des faits divers, certes dramatiques, mais coupés de tous
contextes :
  • fusillade de la grande poste d’Alger
  • massacre d’Oran
  • abandon de harkis…
Avec la pub faite par le député Aboud, la salle était copieusement
garnie. Le gagnant du jour, G.Vouzellaud, candidat FN sur la sixième
circonscription a déclaré ” on a que des amis ici
Pour le NPA, un tel prêt gratuit d’une salle de concert municipale,
hors campagne électorale, relève du clientélisme. Ce
clientélisme est la marque de fabrique de la droite biterroise vers
l’extrême droite. Le risque, c’est que le Frankestein engendré se
retourne contre son maître
 
Vie militante locale
  • mercredi 1er février à 18h15 au local NPA, réunion pour une
    candidature unitaire sur la 6ème circonscription ( PG, NPA, FASE, EELV,
    Communiste Unitaire, Citoyens )
  • mercredi 1er février à 20h30 à la maison de la vie associative, réunion de l’ABCR
  • jeudi 2 février à 18h30 à la Bourse du travail, réunion du collectif dette Béziers  ( à vérifier )

 ……………………………… 

La précédente Lettre Electronique du NPA Béziers

………………………………

Pour contacter le NPA Biterrois : écrire à
alain.havel@bbox.fr
ou à l’adresse du local : 6 rampe du 96ème d’infanterie 34 500 Béziers

Pour
notre hebdo départemental, Motivées, nous avons deux
points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze,
derrière la Poste
et le tabac/presse « La fraîcheur » face au Trésor Public de
l’Iranget.

Pour notre hebdo national, Tout est à nous (TEAN),
après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave
coopérative de Béziers, propose à la vente 7 numéros.

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants
à se fournir sur ces lieux.

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page