Le Front Populaire célèbre à Montpellier le troisième anniversaire de la révolution Tunisienne



La
coordination Front Populaire du Languedoc Roussillon a célèbré le 3ème
anniversaire de la révolution à Montpellier. 
Le rassemblement a été à l’image de cette révolution
tunisienne : ce fut chaleureux et un débat intense a suivi les prises de parole
des camarades du Front Populaire Tunisien.



 











14_01_14MtpTunis.jpgLe rassemblement à l’appel du Front populaire Tunisien mardi
14 janvier à 18h30 au Plan Cabanes à  Montpellier a été à l’image de cette
révolution tunisienne : ce fut chaleureux et un débat intense a suivi les
prises de parole des camarades du Front Populaire Tunisien.

14_01_14MtpTunis2.jpgSur la quarantaine de présents, quatre non tunisiens, donc un
débat interne sur l’action aujourd’hui, trois ans après ce qui peut être considéré
comme le déclenchement de cette révolution. Dans les différentes interventions
filtrait une perplexité quant à la situation économique et sociale. Quelles
taxes ? Qui doit les payer ? Quelle avancée depuis Ben Ali ?

14_01_14TunisMtp1.jpgTous semblaient s’accorder sur un point, les conquêtes démocratiques
sont un acquis à défendre contre tous les faux amis de la Révolution. Malgré le
froid, le débat sur la place a duré plus d’une heure et tous les participants
se sont donnés rendez-vous dans les semaines qui viennent car le calendrier
politique est très chargé en Tunisie.


APPEL AU RASSEMBLEMENT

Le Front Populaire célèbre à Montpellier

 le troisième anniversaire de
la révolution
Tunisienne

tunisie.png

Le peuple tunisien célèbre, ces jours, le 3ème anniversaire de sa révolution.
Le soulèvement populaire s’est déclenché le 17 Décembre 2010 dans la ville  de Sidi Bouzid  pour s’étendre aux différentes régions
du pays comme une traînée de poudre, et contraint le despote  Ben Ali à fuir le pays le 14 Janvier
2011. C’était  le début de
l’effondrement du régime dictatorial. S’il a fallu des centaines de morts et de
blessés au cours de ces événements, le peuple continue sa lutte et n’épargne ni
ses efforts ni ses sacrifices pour que sa révolution soit victorieuse.


Cependant, et malgré ses acquis dans le domaine des libertés, la révolution n’a
pas atteint ses objectifs 
politiques, économiques et sociaux . Tous les gouvernements qui se sont
succédés  après le 14 Janvier 2011
ont continué les mêmes politiques économiques et sociales, hostiles aux intérêts
du peuple. Après deux ans du règne de la Troïka dirigée par le mouvement islamiste
d’Ennahda , la crise s’est approfondie et ses manifestations se sont
aggravées : montée du chômage , de la corruption et du clientélisme, détérioration
du pouvoir d’achat des pauvres et des classes laborieuses  et dépendance accrue du pays aux institutions
financières internationales.


Le plus dangereux est  la
propagation de la violence et du terrorisme. Les assassinats ont ciblé les
leaders du Front populaire, mais aussi les forces de police et l’armée. Les
salafistes et les milices proches du pouvoir sont  à l’origine de cette violence et de ce terrorisme, mais le
gouvernement de la Troïka  est
politiquement responsable car il n’a jamais pris les mesures nécessaires pour défendre
les libertés et la démocratie.


Rejetant toute tendance sectaire, le Front populaire a œuvré pour unir toutes
les forces de l’opposition démocratique et progressiste dans une large
coalition au sein du Front du Salut National. L’objectif de cette alliance est
de se débarrasser  du gouvernement
islamiste et de sauver le pays de la menace terroriste et du danger de la
guerre civile.


Le programme du Front populaire ne se limite pas à la démocratie politique. Il
comprend les tâches de la libération nationale de l’hégémonie des puissances étrangères,
mais aussi les exigences sociales de la révolution visant à éliminer le chômage
, la pauvreté et les disparités entre les régions.


C’est pour  accomplir les tâches de
la révolution et répondre  aux
revendications du peuple que le Front populaire a été fondé. Il cherche à
rassembler les tunisiens autour de son programme dans le but de développer et
intensifier leurs luttes. Il appelle les citoyens tunisiens résidant en France à
rejoindre ses rangs et à soutenir ses mobilisations.


La coordination Front Populaire du Languedoc Roussillon célèbre le 3ème
anniversaire de la révolution à Montpellier en hommage aux martyrs et pour
soutenir le processus révolutionnaire jusqu’à l’accomplissement des
revendications de liberté, de dignité nationale et de justice sociale.

 

Rassemblement
le mardi 14 Janvier 2014 à 18h30 Cours Gambetta, Quartier Plan Cabanes
(devant le Lycée Notre Dame de la Merci),
Montpellier (Tramway ligne 3)

Coordination
Front Populaire Languedoc – Roussillon

Partager :
Gauche écosocialiste 34