Les mobilisations continuent !

Mardi 18 octobre, nous étions en grève et en manifestation dans la rue à l’appel de l’intersyndicale pour mettre Macron en échec et obtenir des hausses de salaires : plus de 300 000 manifestantes et manifestants dont 3000 à Montpellier. Cela faisait suite aux 140 000 manifestantes et manifestants à Paris dimanche 16 octobre pour la marche contre la vie chère. Des raffineries, aux lycées professionnels en passant par les cheminots, la lutte s’enracine dans le pays. Ce n’est qu’un début !

Nos précédents communiqués :

Non à la réquisition ! Soutien aux grévistes de Total et Esso !

La réponse à la réquisition, c’est la grève !

Partager :
Gauche écosocialiste 34